A partir du samedi 14 juillet, le Festival Radio France Occitanie Montpellier lance sa folle saga et fait jouer les 555 sonates de Domenico Scarlatti en 35 concerts…, dans 13 lieux… par 30 clavecinistes.Ce projet jamais vu sera être intégralement enregistré au disque et vidéo, diffusé prochainement sur France Musique.

Frédérick Haas, coordinateur artistique du projet 555 Scarlatti a réuni sur ce projet  les grands clavecinistes,  la nouvelle génération ainsi que de jeunes talents découverts lors des concours de Bruges ou de Bologne.Chaque artiste, avec sa personnalité, ses goûts, son expérience apportant coloration, accents et style, etc…Ces propositions viendront révéler toute la richesse de la musique de Scarlatti.

https://www.lartvues.com/entretien-frederick-haas-festival-radio-france-occitanie-montpellier/

Qui sont-ils ?

Jean-Marc Aymes, Enrico Baiano, Olivier Baumont, Carole Cerasi, Violaine Cochard, Francesco Corti, Bertrand Cuiller, Aurélien Delage, Mathieu Dupouy, Christiano Gaudio, Maud Gratton, Luca Guglielmi, François Guerrier, Kazuya Gungi, Frédérick Haas, Jean-Luc Ho, Béatrice Martin, Lars-Ulrik Mortensen, Giulia Nuti, Olga Pashchenko, Arnaud de Pasquale, Rossella Policardo, Mario Raskin, Thomas Ragossnig, Jean Rondeau, Mayako Sone, Miklos Spanyi, Justin Taylor, , Kenneth Weiss, Paolo Zanzu.

COMMENT S’Y RETROUVER – QUELLES SONATES  ALLER VOIR ?

Vous repérer chronologiquement ?
Essercisi (1738-1739), sonates flamboyantes de 1742-1749, sonates « faciles » de la période 1752, sonates dites « intermédiaires » de 1752 à 1754 ou les dernières sonates de 1754 à 1757.

En prenant les sonates par ordre ?
La numérotation du musicologue Ralph Kirkpatrick,  indicée sonate Kk.1 à Kk.555, est celle qui est désormais le plus utilisée de nos jours.
Cette identification n’a pas forcément un ordre chronologique.

Ou, si vous le souhaitez, voici quelques sonates que nous souhaiterions porter à votre connaissance ?

  1. Une sonate aux accents flamenco… ?

La Sonate Kk.239, Allegro en fa mineur reprend 78 fois le même motif.
La rythmique typique d’une Séguedille sévillane.
Exemple, la version de Nicolau de Figueiredo
https://youtu.be/ziyPchd7Gkc

  1. Une sonate Kk.216 très fandango !

Version de Gustav Leonhardt, enregistrée en 1960 et qui n’a pas bougée d’une ride.
https://youtu.be/DwqlgJX25go

  1. Gavote à deux temps Kk.64 et Kk.430,  danses de CourKk.64, version piano d’Aldo Ciccolini
    https://youtu.be/lrOWx-tO6vA

   Kk.430 sonata en ré majeur, notée non presto ma a tempo di ballo la belle version
de Bob van Asperen…
https://youtu.be/MW0qDpV1Mvs  

  1. Les 2-3 sonates les plus difficiles…même réputées injouables ?

Kk.120 allegrissimo et Kk.229 allegro, toutes les deux en ré mineur …d’une rare difficulté.
En cause, l’extrême limite de croisement des mains imposé par Scarlatti.
Sur YouTube, la version de Christophe Rousset  (15 sonates Scarlatti – L’Oiseau Lyre) https://youtu.be/oklbF1Uq6X4   

  1. Une sonate de Scarlatti encore plus infernale que Kk.120 et Kk.229 ?

Oui, bien sûr !
La Kk.108 en sol mineur demande des mains très expertes. A coup de cymbales,  le clavecin devient à lui tout seul un orchestre.
Ci-dessous, la version d’Andréas Staier
https://youtu.be/N5KHqj1oUU4

  1. You Tube met en ligne l’enregistrement de la légendaire version Erato de Scott Ross.
    Il ne vous rester plus qu’à vous procurer le coffret complet publié, disponible chez Erato !
    En voilà une petite série de 56mn enregistrée par Scott Ross de Kk.217 à Kk.229
    https://youtu.be/d9Ed8-dasDg

Keyboard Sonata in A minor – Kk.217: Andante – (6:28) 00:00:00 Scott Ross – Keyboard Sonata in A minor – Kk.218: Vivo (2:59) 00:06:28 Scott Ross – Keyboard Sonata in A major – Kk.219: Andante – (3:28) 00:09:27 Scott Ross – Keyboard Sonata in A major – Kk.220: Allegro (5:13) 00:12:55 Scott Ross – Keyboard Sonata in A major – Kk.221: Allegro – (4:41) 00:18:08 Scott Ross – Keyboard Sonata in A major – Kk.222: Vivo (2:51) 00:22:49 Scott Ross – Keyboard Sonata in D major – Kk 223: Allegro – (4:22) 00:25:40 Scott Ross – Keyboard Sonata in D major – Kk 224: Vivo (4:00) 00:30:02 Scott Ross – Keyboard Sonata in C major – Kk.225: Allegro – (5:26) 00:34:02 Scott Ross – Keyboard Sonata in C minor – Kk.226: Allegro (4:05) 00:39:28 Scott Ross – Keyboard Sonata in B minor – Kk.227: Allegro (5:00) 00:43:33 Scott Ross – Keyboard Sonata in Bb major – Kk.28: Allegro – (3:55) 00:48:33 Scott Ross – Keyboard Sonata in Bb major – Kk.229: Allegro vivo (3:35) 00:52:28

  1. A Séville, lors de la Semaine Sainte, Scarlatti a retranscrit en trois sonates la musique des Saetas, ces implorations à La Vierge Marie et au Christ, chantées lors d’arrêts improvisées sur le parcours du chemin de croix. Cette dramaturgie a été mise en musique. Probablement, les trois plus belles sonates de Scarlatti. Kk.490 cantabile en ré majeur est la première de ces 3 sonates.

Version de Mathieu Dupouy (qui fait l’ouverture de 555 Scarlatti, samedi 14 juillet à 17h30 au Château d’Assas).
https://youtu.be/pFye3GV4YzU

Kk.491 allegro en ré majeur, jouée par Mario Raskin (le 19 juillet à 15h au Château d’Ampelle).
Seguilla Sevillana, ce Pas très varié emprunté au Fandango et à la Jota aragonaise est encore dansé pour les fêtes de Pâques.
https://youtu.be/5txfczmMGkI

Kk.492, presto en ré majeur est une autre mélodie dansante qui s’apparenterait aux Bulerias. Une Sonate fulgurante pour mieux redonner en imitation le Rasgueado rapide de la guitare.
Version de Trevor Pinnock (Regis)
https://youtu.be/Z_tCQph7gcw 

  1. La sonate Kk.215, andante en mi majeur, sonne comme un récitatif d’air d’opéra… d’un Scarlatti sans doute encore influencé par son professeur italien, Francesco Gasparini.

Version de Gustav Leonhardt sur You Tube (Enregistrement 1995  chez DMH)
https://youtu.be/Wde2McBbLsk

  1. La sonate Kk.356 con spirito andante en sol majeur jouée par Miklós Spányi, dimanche 23 juillet à 21h00, salle Pasteur. (Clavecin Jean Bascou).

Une sonate qui va chercher dans les aigus du clavecin d’un très grand clavecin à  5 octaves (jouée non pas en ut majeur  comme on le fait généralement, y compris par Scott Ross (voir vidéo ci-dessous) mais au sol).
Un problème puisque que cet instrument ancien a disparu.
Version Scott Ross
Miklós Spány est l’un des plus grands spécialistes de la musique de C.P.E Bach.
Son intégrale C.P.E Bach fait autorité. Une sonate qui aurait pu être jouée au forte piano vu sa période d’écriture tardive.
Pour découvrir le jeu de Miklós Spány, ci-joint une version mais de la sonate Kk.129
https://youtu.be/dXCZqMEQFlM

ou Version Scott Ross
https://youtu.be/Hp_lnFGTbS4

  1. Sonata for keyboard in C major, K. 356 (L. 443) 2. Sonata for keyboard in C major, K. 357 (L. S45) 3. Sonata for keyboard in D major, K. 358 (L. 412) 4. Sonata for keyboard in D major, K. 359 (L. 448) 5. Sonata for keyboard in B flat major, K. 360 (L. 400) 6. Sonata for keyboard in B flat major, K. 361 (L. 247) 7. Sonata for keyboard in C minor, K. 362 (L. 156) 8. Sonata for keyboard in C minor, K. 363 (L. 160) 9. Sonata for keyboard in F minor, K. 364 (L. 436) 10. Sonata for keyboard in F minor, K. 365 (L. 480) 11. Sonata for keyboard in F major, K. 366 (L. 119) 12. Sonata for keyboard in F major, K. 367 (L. 172) 13. Sonata for keyboard in A major, K. 368 (L. S30) 14. Sonata for keyboard in A major, K. 369 (L. 240) 15. Sonata for keyboard in E flat major, K. 370 (L. 316) 16. Sonata for keyboard in E flat major, K. 371 (L. 17)
  1. Le facteur italien Bartolomeo Cristofori reçu commande de Maria Barbara reine d’Espagne, de cinq piano forte (gravecembalo col piano e forte) destinés à ses résidences ibériques. Il est tout à fait probable que dans sa période tardive, Domenico Scarlatti se soit essayé à cet instrument.

Du fait d’un son plus doux et plus rond pouvant donner l’illusion de former un halo sonore, ces sonates sont généralement écrites andante. Au clavecin, le son en est plus clair et métallique.
Pour d’évidentes raisons de cohérence artistique, l’intégrale 555 Scarlatti  ne sera  jouée qu’au clavecin.
Nous vous avons sélectionné sur You Tub les 18 sonates, enregistrées par Aline Zylberajch sur un pianoforte Denzil Wraight d’après Christofori (Version au disque chez Ambronay Editions 2005).
https://youtu.be/pPXbtKWoDU0

00:00:00 K. 481 in F minor 00:04:03 K. 386 in F minor 00:06:47 K. 282 in D major 00:11:00 K. 213 in D minor 00:15:03 K. 43 in G minor 00:17:45 K. 308 in C major 00:21:55 K. 49 in C major 00:26:55 K. 133 in C major 00:30:39 K. 93 in G minor 00:34:55 K. 45 in D major 00:38:19 K. 32 in D minor 00:39:55 K. 517 in D minor 00:42:54 K. 144 in G major 00:48:20 K. 391 in G major 00:51:16 K. 490 in D major 00:56:21 K. 220 in A major 00:58:48 K. 216 in E major 01:01:45 K. 291 in E minor  
  1. La sonate virtuose Kk.141 est la préférée de Jean-Pierre Rousseau, directeur du festival Radio France Occitanie.

Version  Jean Rondeau – décembre 2012
https://www.youtube.com/watch?v=1yyBP3t7g90

  1. La sonate extraordinaire…fandango en modo dorico K.posthume jouée par Mayako Sone, l’élève de Scott Ross, Kenneth Gilbert et Gustav Leonhardt.

Unpublished Harpsichord Sonata Fandango en modo dorico K.posth (Arr. Mayako Sone)
Mayako Sone vient spécialement du Japon pour honorer la mémoire son Maître et jouera Salle Pasteur, le dimanche 22 juillet à 19h00.
www.bach-cantatas.com/Bio/Sone-Mayako.htm
https://youtu.be/C8ZcpfpElpA 

  1. Et s’il ne fallait n’en garder qu’une ..!

La sonate Kk.208 de Scarlatti (couplée à la Kk.209), celle bien sûr préférée par Scott Ross.
Version Jean Rondeau – mai 2014
https://youtu.be/JXi79RGTXiA

la version Scott Ross…bien sûr !

M.P