Nous proposons aux artistes et acteurs culturels de nous faire partager leurs œuvres, leurs écrits, leurs créations en général (peinture, dessin, photographie, vidéo, installation, musique, texte…) en rapport avec le thème « Du confinement au monde de demain ».

Il vous suffit de vous présenter en quelques lignes, de nous décrire votre projet, de prendre en photo votre œuvre et de nous envoyer le tout à l’adresse suivante : loucheux@localhost
Vos créations seront partagées sur le site de l’Art-vues ainsi que sur les réseaux sociaux. 

La création de la création de Sandrine Vachon Thiebaut : 

Je suis femme, plasticienne, en France depuis environ trois ans. Avant, j’ai sillonné une partie de l’Europe et j’ai découvert le continent africain. Dans ma démarche, l’Homme est au centre de mes préoccupations : mettre à l’épreuve les liens temporels et sociétaux qu’il trame. Mon œuvre est une somme de compositions, attachée à la matière et au territoire dans sa profondeur sensible. Le lien intrinsèque de la Terre à l’Homme qui la peuple : figures anthropomorphiques naïves, d’une âpre légèreté, aux allures singulières.

Mon travail présente une réelle dualité.

Mes pièces passent au crible les misères faites aux corps et à la Terre. Il s’y trouve des visages qui semblent nous accompagner; îlots de survivants souriants, aux regards écarquillés d’incompréhension.

Ficelles, cuir, toile de jute, cordes, rubans, fils sont autant de matériaux qui me servent à construire, délimiter des espaces mais aussi à (r)assembler, à tisser, à nouer des liens (de parenté, communautaires, …) entre des populations. Ces liens qui nourrissent notre existence, qui nous fédèrent et qui souvent pourtant, alimentent nos tensions. Elles sont parsemés des motifs calligraphiques.

C’est le cas de mes poupées « Bout d’homme, bout d’âme » qui ont, deux faces. Chaque individu redéfinit ses propres limites, son histoire et aussi celle de sa relation avec l’autre et son environnement.

Créant instinctivement, souvent compulsivement, je peux affirmer que mon art est foncièrement authentique et viscéral.

L’œuvre ici présentée se nomme : « Coronos, le médecin démasqué ». C’est une façon un peu ironique de rendre hommage au corps médical pendant cette période … La sculpture mesure 140 cm : c’est un grand médecin !

J’ai durant ce moment de confinement, j’ai crée d’autres œuvres liées à l’enfance et aux femmes. Je vous invite à les découvrir, dans la rubrique « Sculpture » « Les hautle-cœur » sur mon site.