Elles sont Elizabeth Beraud-Hirschi, Ursula Caruel, Mélanie Duchaussoy, Florence Gosset, Ena Lindenbaur, Paule Riché, Ghislaine Thomas et Eva Vermeerbergen. Ces huit femmes issues de différents horizons se réunissent et se confient à l’unisson dans un projet commun. Proposé par la Maison des arts contemporains d’Avignon (MAC’A), l’exposition se découvre en deux parties : la première du 4 au 26 mars à la Chapelle du Collège à Carpentras, et la seconde, du 5 au 27 mars, au Cloître Saint-Louis à Avignon. 

Elles sont créatives, imaginatives, intelligentes, lumineuses et mystérieuses et elles nous convient dans leur monde, au sein de leurs secrets dans un univers confidentiel et impénétrable. Poétiques, ces femmes réinventent la beauté dans une profusion de charmeuses installations et propositions artistiques disposées dans deux lieux aux humeurs romantiques.

Étonnement, émotion et surprise, l’exposition fait surgir quelques pensées aux traits familiers. En partageant leurs histoires, elles invitent à se réapproprier la nôtre parmi les toiles, les céramiques extravagantes, les matériaux nobles ou recyclés. C’est au visiteur de décrypter leurs messages à l’image d’une chasse au trésor de les suivre dans leur imaginaire.

Plus d’informations : mac-a.org