C’est une amitié forte qui est au cœur de l’exposition estivale du musée Hyacinthe Rigaud de Perpignan. En 1887, George Daniel de Monfreid (1856-1929) croise la route d’un certain Paul Gauguin et, entre les deux, la connexion est immédiate. À la fois ami et promoteur de l’œuvre de Gauguin, Monfreid est aussi lun des artistes qui président à la naissance dune modernité stimulée par le primitivisme de Gauguin.

Le parcours présenté par le musée Hyacinthe Rigaud permet d’aborder l’œuvre de lartiste dans sa dimension monographique et rétrospective, au rythme de quatre sections qui dévoileront : son attachement au paysage et à la nature morte ; le dialogue subtil quil entretint avec Gauguin au travers de son œuvre ; son entourage familial et artistique au travers de sa pratique du portrait.

Le public pourra découvrir 100 œuvres de Monfreid, qui partagea sa vie entre Paris et sa résidence familiale de Corneilla-de-Conflent, dans les Pyrénées-Orientales. Des œuvres déterminant de la carrière de Paul Gauguin seront également présentées.

Plus d’informations : musee-rigaud.fr