Le Mémorial du Camp de Rivesaltes accueille sa nouvelle exposition temporaire, Treize chibanis harkis, à partir du mardi 30 juin. Cette exposition présente les œuvres du peintre Serge Vollin, accompagnées de textes de l’historienne Fatima Besnaci-Lancou, adaptés de son ouvrage du même nom et paru en 2006, aux éditions Tirésias.

Treize chibanis harkis est un voyage à travers une période sombre et douloureuse de l’Algérie.

Afin de peindre les treize séries de tableaux, Serge Vollin s’est inspiré des témoignages de chibanis harkis – Azzedine, Hocine, Youssef, Lounes, Slimane, Saïd, Moussa, Ahmed, Lakhdar, Ali, Malek, Tayeb et Mohammed – sur leur expérience de la guerre, de l’exil et de la relégation dans les camps, notamment celui de Rivesaltes.

Serge Vollin pratique un art brut, ses personnages n’ont ni bouche, ni oreille, comme si le spectateur devait faire appel à son imaginaire pour saisir une émotion violente. Les peintures représentent ces déracinés qui sont passés par d’infinies épreuves et dont la seule revendication n’est pas une réparation matérielle mais simplement la quête de vérité pour les générations futures.

Plus d’informations : memorialcamprivesaltes.eu