Jusqu’au 19 septembre, la galerie Odile Oms, à Céret (66), présente les oeuvres de René Guisset sous le titre Il vient… Une exposition faite des déchets d’une ancienne usine à cageots qu’a utilisé l’artiste pour proposer ces sculptures.

Le mot de la galeriste

« S’agit-il de mettre à mal la technologie, non, mais rien qu’un peu… A peine voudrions-nous vous en faire douter… un peu.

Pot d’argile face au pot de fer, nous prétendons sans élever la voix, participer de cette rénovation « annoncée ».

L’oeuvre que nous montrons est faite des déchets d’une ancienne usine à cageots. Elle vient d’une époque où l’emballage comme le contenu étaient du même tonneau : Proximité et Qualité.
René Guisset était lui, sans prétention, il voulait dire son village.
Les choses et les personnages sont rendus au monde qui en même temps les abrite de son éclat.

L’artiste nous offrit leur déploiement. Homme sans rhétorique, sans culture artistique, il prit la parole avec ses mains, ses yeux et fit entendre le monde comme « faveur de choses » (M. Heidegger). Lui qui ne savait pas parler.

Il est opportun de montrer cela aujourd’hui. Face à la démesure de la course financière, au productivisme agricole et industriel, au gigantisme musela et à l’étalage ostentatoire généralisé : c’est une réponse humble mais forte qui suggère la simplicité créative que « nous » appelons de voeux. »

Plus d’informations : odileoms.com