Née à Castres, dans le Tarn, le 1ᵉʳ octobre 1944, c’est à Perpignan que Danièle Graule, connue plus tard sous le nom de Dani, passera toute son enfance. La chanteuse et comédienne s’est éteinte lundi 18 juillet, près de Tours où elle résidait. 

Aînée d’une fratrie de trois enfants, Danièle Graule naît dans le Tarn en 1944. Son père est cordonnier, sa mère, d’origine catalane, vend des chaussures. À deux ans, celle qui prendra le nom de Dani, arrive à Perpignan où elle vivra jusqu’à ses 19 ans.

En 1963, elle quitte, en effet, les Pyrénées-Orientales pour rejoindre la capitale. Elle y fait ses débuts comme mannequin et fréquente le milieu de la nuit parisienne dont elle deviendra une figure. Très vite, le cinéma s’intéresse à elle. Le premier à lui donner un rôle est Roger Vadim dans La Rotonde en 1964. Une première expérience qui en appellera d’autres, notamment avec François Truffaut pour La Nuit parisienne, en 1973. Dani tournera également aux côtés de Claude Chabrol, Georges Lautner ou, plus récemment, Olivier Marchal.

Gainsbourg, Eurovision et Etienne Daho

Parallèlement à sa carrière d’actrice, Dani se lance dans la chanson. Elle connaît son premier succès populaire en 1968 avec sa reprise de Papa vient d’épouser la bonne, chanté avant elle par Georges Milton, dans les années 30. En 1974, elle doit représenter la France au concours Eurovision. Pour l’occasion, Gainsbourg lui offre la chanson Comme un boomerang, rejetée par le comité de sélection français, car trop connoté sexuellement. C’est finalement une ballade de Christine Fontane, La vie à vingt-cinq ans qui sera retenue. Mais, la télévision française décide de retirer sa candidature et de ne pas diffuser le concours, programmé le 6 avril, jour de deuil national après le décès du président de la République Georges Pompidou.

Après une descente aux enfers dans les années 1980, la chanteuse et actrice se raconte dans une autobiographie parue en 1987 : Drogue, la galère. En 2001, elle revient sur le devant de la scène grâce à Etienne Daho, qui l’admire depuis toujours et lui propose un duo sur Comme un boomerang. Le succès est immédiat. Ces dernières années, Dani avait publié un nouvel album, Horizons dorés (2020) et entamé une tournée. Elle achevait la préparation d’un album dont le titre résonne particulièrement : Attention départ.