L’égyptologie est au cœur de l’exposition d’hiver du musée Jean-Jaurès à Castres. À l’occasion du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion, le musée invite jusqu’au 30 avril, à (re)découvrir comment est née la passion et l’étude de la civilisation égyptienne. 

Issue directement de l’expédition de Bonaparte, l’égyptologie naît en 1822 à la suite des descriptions liées aux découvertes de Champollion et de la fondation du Service des Antiquités égyptiennes par Auguste Mariette.

Devenue « science nationale », les pouvoirs successifs lui accordent d’importants crédits en vue de mener des expéditions, de créer une mission permanente au Caire et de constituer d’importantes collections hébergées majoritairement au Louvre.

Dans le cadre du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion et le centenaire de la découverte du tombeau de Toutânkhamon par Howard Carter, le Centre national et musée Jean-Jaurès invite à revenir sur les grandes heures qui ont doré, à jamais, les lettres de l’égyptologie.

Plus d’informations : ville-castres.fr