Du 14 au 24 décembre, la Galerie Marianne d’Argelès-sur-mer présente le travail de l’artiste Christophe Imagénieur. Pour cette exposition, l’artiste met en avant la série Renaissance mélangeant peintre, voilement et vidéo.

Christophe Imagénieur sort enfin de son ombre. Gardant inlassablement sa technique picturale, qui en fait sa signature depuis plus de vingt ans, le plasticien passe de l’ombre à la lumière. Des couleurs plus claires, des nouvelles textures, et de plus en plus de figuration dans la composition de ses images, fait de ce travail une suite logique d’un long chemin de recherche artistique.

Commencée en 2017 avec une série d’œuvres intitulées Essence de Renaissance, et exposée lors de ses dernières expositions, l’artiste amorce déjà la fin d’une tourmente. Ce nouvel opus, baptisé Renaissance, comme une histoire dans l’histoire, est une mise en abîme d’une volonté d’avancer, de s’opposer à luimême, au temps. A travers cette série, on sent la détermination de comprendre, de poser sur la toile les contrastes figuratifs et abstraits. Les deux se répondent comme une image et dune bande sonore d’un film qui ne cesse de s’inventer. Encore une fois Christophe Imagénieur nous éclaire sur un nouveau chapitre autobiographique.

Plus d’informations : argeles-sur-mer.com