Deux années spéciales s’ouvrent pour le musée Toulouse-Lautrec d’Albi qui célèbre, en 2022, le centenaire de la donation Toulouse-Lautrec à la ville d’Albi et, en 2023, le centenaire du musée. L’exposition présentée en ses murs à partir du 17 mai, et jusqu’au 24 septembre, explore la relation picturale qui a uni Toulouse-Lautrec et Degas.

Alors tout jeune artiste, le premier part à Paris pour commencer son apprentissage au milieu des années 1880. À cette époque, Edgar Degas est déjà un artiste reconnu, à l’initiative du renouveau de la peinture et parmi les plus importants du mouvement impressionniste. Degas apparait donc comme une figure tutélaire pour Toulouse-Lautrec et l’on remarque de nombreuses convergences dans leurs arts.

Les figures animales et humaines constituent pour eux une source inépuisable d’inspiration. De plus, l’un comme l’autre aime décaler leurs compositions par un cadrage paradoxal, à la perspective accentuée. On remarque également des sujets communs et le même intérêt pour le milieu du spectacle parisien. L’exposition présentée tout au long de l’été fait ainsi dialoguer une cinquantaine d’œuvres issues du fonds de donation Toulouse-Lautrec avec des prêts importants de grands musées nationaux et européens.

Plus d’informations : musee-toulouse-lautrec.com