Lumineuse, colorée, naturelle : l’exposition Edens, de Cyril Destrade, présentée à l’abbaye Saint-André est tout cela à la fois. Jusqu’au 30 octobre, l’artiste présente une série d’aquarelles représentant des lieux imaginaires ou croqués sur le motif. 

D’un optimisme résolu, l’artiste Cyril Destrade présente à l’abbaye Saint-André ses dernières réalisations, alternant encre, acrylique ou aquarelle essentiellement sur papier. Le trait est vif, la palette de couleurs transparente et intense à la fois. La chaleur des couleurs, la spontanéité de l’expression presque chorégraphique mettent en scène un monde végétal, liquide et lumineux qui oscille sans cesse entre abstraction et narration.

Edens transporte le public dans l’imaginaire florissant de cet illustrateur qui a su séduire de grandes maisons avec lesquelles il collabore régulièrement. Cette exposition confronte notamment les objets de services de table réalisés pour la faïencerie de Gien avec certaines esquisses préparatoires qui ont servi de modèle à leur réalisation ou des aquarelles commandées par la maison Hermès. Cet accrochage nous ouvre des jardins pensés tels des belvédères dont on devine les horizons sans fin, des fresques chatoyantes où il fait bon se plonger avant l’arrivée de l’automne.

Plus d’informations : abbayesaintandre.fr