Alternant, depuis l’installation du service il y a vingt ans, la présentation annuelle d’artistes peintres ou sculpteurs, l’abbaye de Flaran renoue, en cette année 2022, avec sa programmation habituelle, au sortir de la pandémie du Covid 19. Le lieu présentera tout l’été l’œuvre de l’artiste Jean Suzanne. 

D’une carrière originelle et toute tracée, à Paris, dans l’Industrie, Jean Suzanne (1938-) s’installe en Quercy en 1975 et y développe une réflexion personnelle marquée par les ruines de la guerre, l’esthétique mécanique et l’aérodynamisme. 

Consommant, en 1985, sa rupture, il entame le fil d’un travail exposé à travers la France et la planète depuis plus de quarante ans, notamment au Japon où il obtient le prix Henri Moore (1993).

Accueilli à Flaran pour la première fois, Suzanne interroge aujourd’hui la minéralité tectonique du monde et ses fractures ; ce questionnement universel qui sous-tend le projet d’exposition initié il y a plus de trois ans, trouve aujourd’hui un écho tragique dans notre actualité internationale, qui oscille de la pandémie au risque d’un nouveau conflit européen… chaos où l’homme peine à trouver sa place.

Plus d’informations : patrimoine-musees-gers.fr