A partir du 4 décembre, et jusqu’au 7 février 2021, la V.R.A.C (Vitrine Régionale d’Art Contemporain) accueille l’artiste Victoria Niki pour l’exposition Tout doit disparaître. A cette occasion, l’artiste proposera également une performance le mardi 4 décembre lors du marché de Millau. 

Pour la fin de l’année et le début de la prochaine, la V.R.A.C organise une exposition autour de l’artiste Victoria Niki. Cette dernière, à l’approche des fêtes de fin d’année et de l’ouverture de son exposition, proposera une performance furtive pendant le marché de Millau le 4 décembre prochain. Elle offrira ainsi un sapin, symbole du triomphe de la nature sur l’hiver et donc de la vie sur la mort. Par ce biais, l’artiste fait un parallèle entre la symbolique originelle qui représente l’arbre de la vie nouvelle et la symbolique marchande qui place cet arbre sous le signe de la consommation.

Par ailleurs, sur la vitrine de la V.R.A.C, l’artiste crée une oeuvre éphémère ayant pour titre SERVEZ-VOUS, constitué de petits mots sur lesquels est écrit « Liberté ». Chacun peut en emporter un avec soi jusqu’à ce qu’il n’en reste plus. La disparition totale ou partielle de cet arbre de la liberté ne tiendra donc qu’à la volonté de chacun.

L’artiste souhaite, à travers cette exposition, nous amener vers une réflexion collective qui empêcherait l’égocentrisme et l’indifférence de nous conduire au point de non-retour. Sacrifier une oeuvre c’est aussi laisser chaque fragment apporter une lueur d’espoir dans le foyer qui l’accueille.

Plus d’informations : la-vrac.com