Après une itinérance en France métropolitaine, avec un passage notamment au Musée de l’Homme à Paris puis aux Antilles et à la Réunion, l’exposition « Tromelin : l’île aux esclaves oubliés » fait escale à la médiathèque André-Malraux du 19 septembre au 22 novembre.

Elle retrace l’histoire poignante de 80 esclaves naufragés, abandonnés pendant 15 ans sur une île d’un km2 dans l’océan Indien. L’exposition et les évènements qui l’accompagnent sont proposés en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), le Groupe de recherche en archéologie navale (GRAN) et les Rencontres d’archéologie de la Narbonnaise.

Cette exposition se subdivise en 3 parties :

• Une partie historique aborde la traite négrière et la navigation dans l’océan Indien au XVIIIe siècle, les histoires croisées des Malgaches et des Français jusqu’au naufrage du navire L’Utile à Tromelin.

• Une partie archéologique se concentre sur les informations obtenues lors des fouilles opérées par l’Inrap, le GRAN, sur les conditions de survie, de vie et aussi de mort des naufragés sur l’îlot. Les visiteurs pourront découvrir les traces de leur alimentation, de leur artisanat et de leur organisation sociale, jusqu’à leur sauvetage.

• Une partie mémorielle resitue l’évènement dans l’histoire des mentalités et celle de l’esclavage. Elle a été coproduite par le musée d’histoire de Nantes, l’Inrap et le GRAN. Elle est placée sous le commissariat de Max Guérout et Thomas Ramon.

Plus d’informations : mediatheque-beziers-agglo.org