« Esprit critique : détrompez-vous ! ». Voici le nom de la la nouvelle exposition programmée au Quai des savoirs à Toulouse. Jusqu’au 6 novembre, le musée proposera au public de s’interroger sur sa capacité à démêler le vrai du faux des informations.

Entre le doute permanent et absolu du complotiste et la pure naïveté du candide, comment faire pour y voir clair, pour démasquer les idées toutes faites, pour vérifier les informations ? Affûter son esprit critique, c’est prendre conscience de ce qui peut nous rendre vulnérables : nos préjugés, nos habitudes de pensée, nos émotions et parfois notre méfiance injustifiée. C’est, parfois aussi, admettre de ne pas savoir… Pour mieux comprendre le monde dans lequel nous évoluons, il est plus que jamais essentiel de prendre conscience des biais cognitifs qui nous entourent, de savoir comment l’information circule, est mise en avant ou au contraire cachée.

C’est tout l’objet de cette exposition, qui vise à éprouver notre esprit critique, à acquérir un certain nombre d’outils et de réflexes pouvant être mis en œuvre au quotidien,

Un univers urbain décalé

La ville est le terrain de jeu de l’exposition. Elle symbolise notre quotidien, avec ses repères, ses rythmes de vie effrénés, sa culture de l’immédiateté. Elle permet également de prendre conscience que les situations tests proposées aux visiteurs ne sont pas si éloignées de la « vraie vie ». On déambule donc dans une ville fictive avec sa mairie, son kiosque, sa salle de spectacle, son food truck, sa supérette. On y trouve même une stèle aux idées mortes, dédiée aux idées reçues et aux théories dépassées. Chaque lieu permet de comprendre la manière dont notre comportement et notre façon de penser et d’agir peuvent être altérés par des biais cognitifs. Chaque situation rencontrée par le visiteur est prétexte à tester ses capacités de raisonnement. Au fil de son parcours, il sera confronté à de faux discours et à de vrais arguments pour convaincre, à des médias pas vraiment objectifs, à des idées reçues et à de la manipulation mentale, aux secrets de la voyance, à la faillibilité de sa mémoire, à l’influence du groupe sur l’individu, aux ficelles et aux techniques du marketing pour le pousser à la consommation…

Le visiteur déambulera dans un univers bombardé d’images, de mots chocs, de sollicitations multiples, d’incitations qui varieront grâce à une scénographie augmentée. Parfois, des « ruptures » viendront court- circuiter les écrans de la ville. Fausses pubs, discours creux, l’interpelleront… et l’inciteront à réfléchir !

Plus d’informations : quaidessavoirs.fr