Tugan Sokhiev, directeur musical de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, et du Théâtre Bolchoï à Moscou, a annoncé sa démission de ses deux postes, ce dimanche 6 mars. Un choix annoncé sur les réseaux sociaux alors que le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc lui avait demandé de s’exprimer sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine. 

Il ne s’était pas exprimé depuis le début de la guerre en Ukraine. C’est finalement sur sa page Facebook que le chef d’orchestre russe Tugan Sokhiev a faut part de sa décision de quitter ses fonctions au sein des deux orchestres où il officiait comme directeur : « J’ai décidé de démissionner de mes fonctions de directeur musical du théâtre Bolshoi à Moscou et Orchestre National du Capitole de Toulouse avec effet immédiat », a-t-il écrit ce dimanche 6 mars.

À l’initiative du festival franco-russe de Toulouse, Tugan Sokhiev devait se produire les 18 et 25 mars prochains dans la ville rose pour deux concerts. La semaine dernière, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, avait demandé au chef d’orchestre de s’exprimer sur le conflit, un appel qui était resté sans réponse jusqu’au 6 mars. En effet, dans son message le chef d’orchestre a tenu à souligner son engagement pour la paix : « Il m’a fallu du temps pour traiter ce qui se passe et comment exprimer ces sentiments complexes que les événements actuels ont provoqué en moi. Tout d’abord, j’ai besoin de dire la chose la plus importante : je n’ai jamais soutenu et je serai toujours contre tout conflit sous quelque forme que ce soit. » 

De son côté, dans un communiqué de presse publié le dimanche 6 mars, Jean-Luc Moudenc déclare : « Je respecte la volonté de Tugan Sokhiev de mettre fin avec 3 mois d’avance à notre collaboration – qui devait se terminer en juin – au sein de l’Orchestre National du Capitole », avant de poursuivre, « Cette nouvelle m’attriste, d’autant que c’est moi qui l’avait nommé pour la première fois à la tête de notre orchestre. Elle clôture plus de 15 années fructueuses avec nos musiciens et notre ville, au cours desquelles Tugan a apporté à l’Orchestre une réputation et une visibilité internationales remarquables. »

Une longue histoire avec Toulouse

C’était st en 2003, et à 26 ans que Tugan Sokhiev, dirige son premier concert à Toulouse. En 2005, il devient officiellement le nouveau chef de l’Orchestre national du Capitole et succède alors à Michel Plasson. Enfin, en 2008, il est nommé directeur musical de ONCT. Par ailleurs, il occupait la fonction de directeur musical et chef d’orchestre du Théâtre Bolchoï de Moscou depuis 2014.