En ce mois de janvier, l’Espace Roguet à Toulouse dévoila la seconde partie de sa saison. Le public pourra ainsi profiter de spectacles divers de janvier à juillet. Pour le premier mois de l’année, une large place a été laissée au théâtre sous toutes ses formes. Des dates ponctuées de quelques rendez-vous musicaux. 

Les spectacles en janvier : 

  • Jeu. 6 janvier à 20h30 : Suzanne Belaubre, chanson électronique. Suzanne Belaubre est une artiste multi facettes : pianiste, chanteuse et beatmakeuse, sa cohérence se dessine entre Camille et James Blake. Sur scène, Suzanne partage avec une force douce ses visions du monde et de l’amour.
  • Ven. 14 janvier à 20h30 : Sels, Théâtre 2 l’Acte, théâtre. Sels est une façon de répondre par l’humour, la poésie, la fantaisie à un état du monde déprimant. Il est une invitation à se saisir des bons moments de l’existence comme l’écrit Fran- çoise Héritier dans son livre “Le sel de la vie” et puisqu’ici, il s’agit de théâtre, d’entraîner le spectateur dans une aventure tonique, joyeuse, un brin délirant.
  • Sam. 22 janvier à 20h30 : Opa !, Cie Vasistdas, théâtre-débat. Cette soirée est organisée dans le cadre de la programmation des Chemins de la République du Conseil départemental de la Haute-Garonne. Le spectacle Opa ! évoque une femme allemande, qui vit à Toulouse, cherche sa place entre son grand-père nazi et les survivants de la Shoah toulousains qui auraient pu le rencontrer dans le temps. La résilience est-elle possible ? Le spectacle questionne notre responsabilité envers les enfants d’aujourd’hui et demain, il sera suivi d’un échange débat avec la comédienne et de deux historiens dont un du Mémorial de la Shoah.
  • Ven. 28 janvier à 20h30 : Red – Volet 1, AQUI Macorina, théâtre, musique et danse. RED est un projet protéiforme en plusieurs volets. Il s’agit d’une création pluridisciplinaire mêlant tango, théâtre, musique et cirque qui interroge les discriminations de genre dans le tango argentin.

Plus d’informations : haute-garonne.fr