Baignade Sauvage est le nouveau festival de l’association Triple A, qui fait suite à l’emblématique Baignade Interdite, phare des musiques aventureuses qui aura brillé huit années durant autour des bassins de la piscine d’Aiguelèze. En itinérance dans la vallée du Tarn, le festival Baignade sauvage propose un panel de concerts pensé en lien avec des lieux spéciaux et remarquables. La programmation, exigeante et audacieuse, mais ni formatée, ni élitiste, reste unique en son genre, et ravit chaque année les curieux de tous bords.

Le programme :

  • 25 août : à la centrale EDF d’Arthès, 18h30, Ben Bertrand, clarinette transfigurée ; au château d’eau de Saint-Juéry, 20h30,Rattle, duo de percussionnistes.
  • 26 août, à Ambialet : Bourrasque, duo banjo et violon ; 21h : Archetypal Syndicate, trio de musique de transe ; 22h : Bourrasque ; 22h30 : Avalanche Kaito, trio de groove postmoderne.
  • 27 août à Ambialet : 10h : Louis Laurain, trompette désarticulée ; 11h : Tashi Dorji, guitare d’altitude ; 14h : Balade plage Condomine ; 15h : Frode Halti, avant folk ; 17h : João Pais Filipe, batteur ; 21h : Vula Viel, afro post punk ; 22h : Louis Laurain ; 22h30 : Tachycardie Ensemble, orchestre très puissant.
  • 28 août, à Marsal : Ruth Goller, solo de nouvelle scène jazz anglaise au lever du jour au bord de l’eau ; 10h : Les Certitudes, minimal breakfast ; 12h : Frode Haltli & Erlend Apneseth, musique norvégienne.

Plus d’informations : baignade-sauvage.fr