Chargée de symboles, la peinture d’Armelle Bastide Izard est avant tout une représentation de l’amour universel, de la vie, du beau et de la famille. Aujourd’hui exposée dans de nombreuses galeries et salons nationaux ou internationaux, la peintre n’a commencé sa carrière artistique qu’après des études en sciences économiques à Montpellier. C’est désormais à Saint-Guilhem-le-Désert, au coeur de la vallée de l’Hérault, qu’elle expose ses toiles tout au long de l’année.

On y découvre des toiles inscrites dans la mouvance impressionniste, Cézanne est son inspiration principale, mais qui observent un code bien particulier. Armelle Bastide d’Izard a, en effet, un langage qui lui est propre et que l’on retrouve dans chacune de ses créations à travers des symboles répétés.

Dans ses peintures, on trouve ici les paysages typiques du sud de la France, là les lignes urbaines des grandes villes américaines. Collages de textes sur l’amour et portraits de femmes à chapeau, nus sont également des thèmes abordés par l’artiste. Ses tableaux sont autant de couleurs créées à partir du mélange des huiles, de l’acrylique, de peinture phosphorescente ou pour la céramique. Elle les applique au couteau, au doigt ou au pinceau, des instruments qui lui permettent de transmettre à travers ses oeuvres son énergie positive et une part d’elle-même. 

Plus d’informations : bastide-izard.fr