Du 29 juillet au 12 août, la 42ᵉ édition du festival, entre, pendant une quinzaine, dans la grande fête musicale, pariant sur la découverte, la diversité d’esthétiques et de formes, développant une programmation ouverte, originale, des créations imaginées tout spécialement pour le Festival de Saint-Céré.

On remarquera notamment La Dame Blanche de Boïeldieu à Bach et Boulez, en passant par Maurice Yvain, œuvres familières ou chefs-d’œuvre oubliés, entre musique de chambre et art lyrique, sans oublier les ciné-concerts et les spectacles en famille.
Tout en notant percussions, opérettes, improvisations sur orgue et accordéon fantastique. La jeunesse et l’excellence étant au cœur du projet, l’invitation en résidence est dirigée vers les jeunes musiciens parmi les plus doués de leur génération. Le festival est à la fois un tremplin, un lieu d’expérimentations et de créations où se mêlent les idées folles et les réalisations les plus ambitieuses.

Les concerts ; 

  • Les 29 et 30 juillet : la Symphonie Pastorale de Beethoven par le Quatuor Hermès et Friends.
  • 30 juillet : Click’N Drums ! avec le Quatuor Beat.
  • 31 juillet et les 2, 4 et 6 août : La Dame Blanche de François-Adrien Boieldieu, grande fresque populaire et roman d’initiation.
  • 1ᵉʳ août : ciné-concert Buster Keaton, Le Mécano de la Générale.
  • Du 1ᵉʳ au 3 août : Théo Ould.
  • Les 3, 7, 9, 11 août : la cie Les Brigands pour Un soir de réveillon de Raoul Moretti, qui privilégie le divertissement, les sources vives du jazz, de la chanson populaire et du music-hall.
  • Les 5, 8, 10, et 12 août : Maurice Yvain et la cie Les Brigands présentent Yes !
  • Les 4 et 5 août : Ensemble Les Illuminations, Bachianas Brasileiras.
  • Les 7 et 8 août : Don Quixote de Richard Strau
  • Les 9 et 10 août : Dvořák Quatuor Américain par l’Ensemble Ouranos.
  • Les 11 et 12 août : Voyage avec Quatuor avec Piano autour de Mozart, Mahler, Pejačevi.

Plus d’informations :  festival-saint-cere.com