Reverse Universe, l’exposition autour de deux artistes proposée par le CRAC Occitanie, est officiellement prolongée jusqu’au 24 mai 2021. Elle présente le travail de Luigi Serafini et Than Hussein Clark qui, chacun, proposent une vision inédite des villes de Sète et Tanger. 

Car Reverse Universe  est une exposition autour des histoires croisées, de figures mythiques, des poètes voyageurs et regards inversés.

Le CRAC Occitanie déploie pour la première fois sous la forme d’une exposition l’alphabet visuel du Codex Seraphinianus, encyclopédie futuriste et surréaliste dans laquelle plantes, animaux et objets se transforment et s’hybrident. Inspiré par la ville de Sète, Luigi Serafini y installe un univers polymorphe, entre végétal et animal, monde marin et terrien.

Than Hussein Clark s’inspire de la ville de Tanger, qui fait face à la Méditerranée au même titre que Sète et permet une permutation des regards de part et d’autre des rives méditerranéennes. Dans l’exposition, tout renvoie à Tanger à travers plusieurs figures d’exilés volontaires, européens et américains, qui tout au long du XXe siècle sont venus chercher dans cette ville-port la possibilité pour certains d’épuiser leur excentricité, pour d’autres d’éprouver les fantasmes de l’ailleurs, ou simplement pour vivre un amour, parfois au grand jour, parfois caché.

Plus d’informations : crac.laregion.fr

Crédit photo : © Marc Dommage