Une trentaine de compagnies et une centaine de représentations mettront en avant les arts de la rue pour cette 35ᵉ édition. L’association Arto est à l’initiative de ce festival créatif, participatif et innovant. Au programme : installations, ateliers, concerts, bals ou encore performances diverses.

Les compagnies invitées :

  • Gora ! – Balle perdue collectif : autofiction d’enfance, ven. 9 et sam. 10 sept.
  • La mare où l’on se mire – Chiendent Théâtre : projet d’opéra fantaisie, sam. 10 et dim. 11 sept.
  • À taille humaine + Tu parlais de moi sans me connaitre – Délit de façade : diptyque pour l’égalité, sam. 10 et dim. 11 sept.
  • Limwelt – Endogène : jonglage, sam. 10 sept.
  • La Brise de la pastille – Galapiat Cirque : clown philosophe, les 8, 10 et 11 sept.
  • S’arrêter – collectif G. Bistaki : vagabondage allégorique, sam. 10 et dim. 11 sept.
  • Tire-toi de mon herbe Bambi ! – La cour singulière : ode à la nature, sam. 10 sept.
  • Rapprochons-nous – La mondiale générale : cirque de situations, sam. 10 et dim. 11 sept.
  • Fugue, Les toiles cirées : échappée sonore, sam. 10 et dim. 11 sept.
  • MDR – Los Galindos : farce incisive, ven. 9 et sam. 10 sept.
  • Danser dans mon petit salon sans me poser de questions  – Muerto Coco : la virilité mise à nue, ven. 9 et sam. 10 sept.
  • Freeze ! – Nick Steur : performance, sam. 10 et dim. 11 sept.
  • Cuatro Puntos – Other side company : valse bestiale, sam. 10 et dim. 11 sept.
  • Clémence de Clamard – Roizizo Théâtre : discussion avec le public, les 8, 10 et 11 sept.
  • Surcouf – Sacékripa : cirque nautique, sam. 10 et dim. 11 sept.
  • Le sourire est un élastique tendu entre les oreilles – Les Cubiténistes : manif peinte, sam. 10 et dim. 11 sept.

Toute la programmation :  festivalramonville-arto.fr