Littérature : le prix Joseph lance sa 2e édition en compagnie d’Edgar Morin

De gauche à droite : Thibault Loucheux, Edgar Morin et Jean-René Privat.

Créé l’année dernière par le jeune Montpelliérain Thibault Loucheux, le Prix Joseph aura sa deuxième édition les 23 et 24 novembre prochain. Cette année, le jury devra départager 10 auteurs sous la houlette d’un parrain exceptionnel : le sociologue et philosophe Edgar Morin. 

Imaginé comme le pendant Montpelliérain de la rentrée littéraire parisienne, le Prix Joseph récompense les talents de la région Occitanie. Pour sa première édition, placée sous le parrainage de Nicolas Rey, le prix avait été attribué à Wendy Delorme pour son roman Le corps est une chimère, aux éditions Au Diable Vauvert. 

Pour cette deuxième année, c’est donc Edgar Morin qui sera le parrain. Présent à l’occasion de la conférence de presse du prix, le philosophe a rappelé l’importance de la lecture : « Le roman est considéré comme un divertissement alors que c’est une plongée dans la réalité. » Pour le penseur, le prix Joseph est aussi un bon moyen de mettre en avant les talents de l’Occitanie. «  C’est une région qui a sa singularité et sa vitalité » a-t-il déclaré. 

La jeunesse au coeur du Prix Joseph

Mettre en avant la littérature régionale n’est pas le seul but du Prix Joseph. Dès sa création, l’une des ambitions de l’événement a été de donner, ou de redonner, le goût de la lecture à la jeunesse. Pour cela, le prix mise sur un jury composé de jeunes. Musicien, auteur ou encore étudiants, ils seront dix, dont le président Thibault Loucheux, à départager les livres sélectionnés. 

De son côté, Jean-René Privat, propriétaire du café Josph, se reconnaît lui aussi dans cette défense de la littérature par la jeunesse : « Le café Jo est un carrefour de générations. Ma volonté c’est que ce soit un lieu de partage, une ambassade de la culture. » Une volonté réaffirmée par Thibault Loucheux : « On veut défendre le livre à Montpellier. » 

Les 10 livres sélectionnés

Pour cette deuxième édition, ce sont 10 ouvrages écrits ou édités en Occitanie qui ont été choisis : 

  • L’arbre d’obéissance, Joël Baqué, Éditions POL
  • Générique de fin, Simon Casas, Éditions Au diable Vauvert
  • Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, Jean-Paul Dubois, Éditions de l’Olivier
  • Feel Good, Thomas Gunzig, Éditions Au diable Vauvert
  • Mise au vert, Philippe Lacoche, Éditions du Rocher
  • Reprise des activités de plein air, Jean-Claude Lalumière, Éditions du Rocher
  • Dieu, les hommes et moi, Séverine Laurent La Folie, Éditions Les Presses Littéraires
  • Mais rien ne vient, Julien Moraux, Éditions du Rocher
  • Refrain, Mathilde Roux, Éditions Edistart
  • Petit frère, Alexandre Seurat, Éditions du Rouergue

Eva Gosselin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.