Depuis La chambre d’Isabella, les créations de la Needcompany de Jan Lauwers sont attendues avec curiosité. Le Poète aveugle nous a un peu déçus, la veine artistique semble s’épuiser.

En effet, dans cette fresque composée de sept monologues, les artistes ont pour mission de se présenter en commençant leur solo par : Je suis… Si certains demeurent éblouissants, inventifs, totalement libres, comme Grace Ellen Barney, d’autres sont moins convaincants. Les récits s’enchâssent, rien n’est simple avec Jan Lauwers. Cependant, même avec ces restrictions, on continue à apprécier l’atmosphère, l’extravagance, spécifique à la Needcompany.

La musique de Maarten Seghers toujours aussi envoûtante et les costumes de Lot Lemm toujours délirants. La violence du monde semble être la préoccupation principale de ce spectacle, la réflexion politique l’emporte parfois sur l’imaginaire. Jan Lauwers se prendrait- il au sérieux ? On attend une nouvelle création enthousiasmante sans réserve.

MCH

Du 7 au 9 décembre, Théâtre Garonne – 1, rue du Château à Toulouse (31).
Tél. 05 62 48 54 77. www.theatregaronne.com

Le 12 décembre, Le Parvis, Scène Nationale de Tarbes (65). Tél. 05 62 90 08 55. www.parvis.net