Pour cette troisième édition, les Prix ISEM 2020 de la photographie documentaire ont récompensé Christian Lutz et Julia Gat. 

Cela fait désormais trois ans que le festival ImageSingulières de Sète, l’ETPA (Ecole de photographie à Toulouse) et Mediapart s’associent pour récompenser et aider des photographes à travers deux prix de la photographie documentaire.

Le Grand Prix ISEM, ouvert à tous les photographes, est destiné à développer et achever un travail en cours. Le Prix Jeune Photographe, quant à lui, récompense un ou une jeune photographe de moins de 26 ans et résidant en France.

Outre l’apport financier apporté par le Prix ISEM, les deux lauréats voient également leur travail diffusé sur le site web de Mediapart.

Politique et enfance 

Lauréat du Grand Prix ISEM 2020, Christian Lutz a présenté son projet Citizens. Une série de clichés qui documente les mouvements populistes qui gagnent l’Europe depuis plusieurs années. Ancien photographe de l’agence VU, il cofonde en 2017 l’agence MAPS.

© Christian Lutz

Pour Citizens, Christian Lutz a déjà parcouru de nombreuses villes à travers l’Europe où les dirigeants sont affiliés à des partis populistes. Royaume-Uni, Hongrie, France mais aussi Pologne, Autriche, Allemagne ou Suisse : le photographe a déjà promené son objectif dans de nombreux pays. Grâce à l’aide du prix ISEM, il devrait poursuivre son travail en Italie, en Espagne, en Grèce, en Serbie et en Slovaquie.

De son côté, Julia Gat a remporté le Prix Jeune Photographe 2020. A travers son objectif, elle a suivi des jeunes qui suivent un enseignement alternatif sans école obligatoire, et illustrent une certaine idée de la liberté et de l’enfance.

© Julia Gat

6 autres photographes remarqués

Parmi les 220 candidatures reçues cette année, le jury a également tenu à souligner le travail de six autres candidats. Celui de la Belge Brigitte Grignet, du Chilien Cristóbal Olivares, de l’Italien Alessandro Penso, et de la Française Mélanie Wenger, pour la catégorie du Grand Prix.

Du côté des jeunes photographes, les séries de Benoît Durand et de Lauren Pearson ont également été remarquées. Un travail que vous pouvez consulter dans la vidéo ci-dessous.

Plus d’informations : prixisem.imagesingulieres.com