Le samedi 5 juin, le Théâtre de Nîmes vous invite à vivre une Folle nuit en sa compagne ! Pendant toute une journée, le lieu organise quatre concerts autour du thème « Bach et Mozart : la lumière et la grâce ». L’occasion de découvrir, ou redécouvrir, les oeuvres de ces deux grands compositeurs grâce à des interprètes de talent. 

Les notes de musique de Bach et Mozart résonneront toute la journée du 5 juin au Théâtre de Nîmes ! Ce samedi, le lieu organise La Folle nuit, une journée de concerts autour de « Bach et Mozart : la lumière et la grâce ». Le public pourra découvrir quatre concerts exceptionnels pour vivre des instants musicaux précieux en compagnie d’artistes talentueux.

Le programme : 

  • De 11h à 11h45

Caroline Sageman, piano. Programme : Chopin, Cinq Mazurkas opus 7 – Mozart : Sonate n°8 en la mineur K. 310 – Chopin : Quatre Mazurkas opus 33.

  • De 15h à 15h45

Trio Hélios trio avec piano, Camille Fonteneau violon – Raphaël Jouan violoncelle – Alexis Gournel piano. Programme : Mozart, Trio pour piano, violon et violoncelle n°1 en si bémol majeur K. 254 – Mozart : Trio pour piano, violon et violoncelle n°4 en mi majeur K. 542. 

  • De 17h à 17h45

Thomas Lefort, violon, et  Pierre-Yves Hodique, piano. Programme : Bach, Partita pour violon seul n°3 en mi majeur BWV 1006, extraits –  Mozart, Sonate pour piano et violon en sol majeur K. 301 – Mozart, Sonate pour piano et violon en si bémol majeur K. 454.

  • De 19h à 19h45

Romain Leleu Sextet avec Romain Leleu trompette – Guillaume Antonini violon – Manuel Doutrelant violon – Alphonse Dervieux alto Caroline Boita violoncelle – Philippe Blard contrebasse. Programme : Bach Contemplation. Oeuvres de Bach :  Concerto en ré majeur BWV 972, d’après Vivaldi – Aria Schafe können sicher weiden, extrait de la Cantate de la chasse BWV 208 – Sinfonia de la Cantate Ich steh mit einem Fuss im Grabe BWV 156 – Choral de la Cantate Die Elenden sollen essen BWV 75 – Fugue à la gigue en sol majeur BWV 577, transcription pour cordes – Aria Erbarme dich, extrait de la Passion selon Saint Matthieu BWV 244 – Fugue en sol majeur BWV 541, transcription pour cordes – Aria de la Suite pour orchestre n°3 en ré majeur BWV 1068 – Choral Jésus, que ma joie demeure, extrait de la Cantate Herz und Mund und Tat und Leben BWV 147.

Renseignements et réservations : theatredenimes.com