Alors que son nouveau directeur, Fabien Bergès, a pris ses fonctions le 1ᵉʳ juillet, la Scène nationale du Grand Narbonne a dévoilé la programmation de la saison 2022-2023. Une multitude de spectacles répartis entre l’automne et le printemps qui feront intervenir sur scène toute la diversité du spectacle vivant. La présentation de la saison au public est, elle, prévue le 10 septembre. 

À l’automne, la saison débutera dès le 1ᵉʳ octobre, avec une première création, nombreuses cette année. Un spectacle circassien à destination du jeune public baptisé Deserance. Deux autres créations seront à découvrir en octobre : Pater (13 octobre) et HappyMerryJoyYay (21 octobre). Danse, théâtre et musique compléteront la saison automnale ainsi qu’une nuit du cinéma, le 17 décembre.

Pour l’hiver, le Théâtre + Cinéma a invité, entre autres, Fabrice Melquiot (Lazzi, 5 et 6 janvier), la pianiste Marie-Ange Nguci (14 janvier), Abdel Bouzbiba (Entre-là, du 4 au 11 février, création), Guillaume Séverac (Richard III, 8 mars) ou encore les Vélocimanes associés (Der Lauf, les 14 et 15 mars).

Enfin, le printemps sera l’occasion de découvrir de superbes spectacles. L’Orchestre national de Montpellier proposera un programme autour de Rachmaninov le 1ᵉʳ avril tandis qu’Alexis Armengol sera Vilain ! le 15 avril. Entre-temps, on ne manquera pas Cendrillon de Joël Pommerat, parmi les meilleurs metteurs en scène contemporain. Une pause musicale ensuite, le 21 avril, avec un concert d’Arthur H, avant de partir vers Les hauts plateaux de Mathurin Bolze le 10 mai. Une saison clôturée par une pièce d’Ahmed Madani, Incandescences, le 23 mai.

Billetterie : theatrecinema-narbonne.com