Ce jeudi 9 septembre, à la villa Laurens, à Agde, Michaël Delafosse, maire et président de la métropole de Montpellier, et Gilles d’Ettore, maire d’Agde et président de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée, ont présenté les projets lauréats 2022 dans le cadre de la candidature Montpellier capitale européenne de la culture 2028.

Lancée le 31 mars dernier, la candidature de Montpellier au titre de Capitale européenne de la culture pour 2028 poursuit son chemin. En cette rentrée, les différents acteurs du projet étaient réunis à la villa Laurens à Agde (qui rouvrira ses portes au public en juin 2023) pour présenter les lauréats de l’appel à projet 2022.

Car ce sont 142 communes qui portent désormais la candidature. Sète, le pays de Lunel, Agde communauté d’Agglomération Hérault-Méditerranée, la communauté de communes Vallée de l’Hérault, le Grand Pic-Saint-Loup, ainsi que le Département de l’Hérault et la Région Occitanie se tiennent au côté de Montpellier et sa métropole. Une unité des territoires soulignée par Michaël Delafosse lors de la conférence de presse : « C’est une incroyable ambition. Nous disons, nous prouvons. Ce projet nous unit autour de la culture. »

Une programmation d’événements jusqu’en décembre

Pour accompagner le dépôt de dossier de candidature (en décembre prochain), un appel à projets avait été lancé au printemps. Une cinquantaine d’acteurs culturels du territoire avait été retenu. De septembre à décembre, ces projets forment une programmation qui s’étend sur un très large territoire.

Randonnées culturelles en milieu naturel, numérisation d’œuvres urbaines, performances, déambulations, expositions, résidences, conférences : autant d’événements qui illustrent les grands axes de la candidature de Montpellier 2028.

Certains illustrent notre rapport au temps, à l’histoire et au patrimoine quand d’autres nous projettent dans l’avenir, faisant toute sa place à la jeunesse. La relation que notre territoire entretient à l’eau qui nous relie, au paysage, ou encore à l’impératif écologique, est aussi au cœur de nombreuses propositions. La question de la manière de faire société, d’être ensemble est, elle aussi, particulièrement présente dans cette programmation. Enfin, le « grand dehors », la manière d’habiter l’espace public et la transformation de la ville par la culture sont également des thématiques clefs de Montpellier 2028, qui prendront corps lors de ces différentes manifestations.

Le titre de Capitale européenne de la culture est décerné chaque année à une ville dans deux pays de l’Union européenne selon une liste chronologique établie jusqu’en 2023. La France et la République tchèque ont été désignées pour 2028. Le dossier de candidature de Montpellier sera remis le 1er décembre prochain avant l’annonce des quatre villes en compétition au premier semestre 2023. La ville française sélectionnée pour Capitale européenne de la culture sera connue en 2024.

Plus d’informations : montpellier2028.eu