L’Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie propose le 27 janvier un concert symphonique inédit avec, en première partie, la création française du Concerto pour violoncelle d’Akimenko par le chef ukrainien Kirill Karabits et le talentueux violoncelliste Victor Julien-Laferrière, suivi de la suggestive Symphonie alpestre de Richard Strauss. 

Victor Julien-Laferrière fait partie des meilleurs violoncellistes français de sa génération. Curieux de tout, il interprètera le rare Concerto pour violoncelle de Théodore Akimenko (né en Ukraine en 1876), compositeur, pianiste et musicologue, principalement connu pour avoir été le premier professeur de composition de Stravinsky.

Ecrit il y a 100 ans, son Concerto pour violoncelle a été redécouvert par le chef ukrainien Kirill Karabits qui l’a créé mondialement le 5 octobre 2022 en Angleterre avec le Bournemouth Symphony Orchestra et Victor Julien-Laferrière. C’est à l’Opéra Berlioz de Montpellier qu’il sera joué pour la première fois en France.

En deuxième partie, avec la Symphonie alpestre de Richard Strauss, le public sera transporté dans le décor enchanté des Alpes bavaroises, où le compositeur se retira à partir de 1908 pour composer en toute tranquillité.

Plus d’informations : opera-orchestre-montpellier.fr