En cette fin d’année, l’Opéra Orchestre National de Montpellier se plonge dans les contes et plus particulièrement celui de Cendrillon. Du 19 au 23 décembre, cette nouvelle production reprendra le texte de Charles Perrault sur un livret de Jacopo Ferretti. 

Pour créer ce jubilatoire délire de musique en deux actes à l’énergie phénoménale, Rossini a demandé à son librettiste Jacopo Ferretti de débarrasser le conte de Perrault de ses éléments féériques. Fidèle à sa réputation, il crée en trois semaines seulement un triomphe de comique : des trois filles de Don Magnifico, Clorinda, Tisbé et Angelina (dite Cenerentola), laquelle est la plus belle et la plus généreuse ? Face à ses deux pestes de soeurs, Angelina saura guider le choix du Prince Ramiro, en quête de la femme idéale. Encore faudra-t-il retrouver Angelina après son départ précipité du bal. Un indice devrait pourtant le mettre sur la voie pour faciliter les retrouvailles des amoureux et le triomphe du bonheur.

Pour cette nouvelle production Alicia Geugelin revient à l’Opéra Orchestre, après sa décoiffante mise en scène de Virilité.e.s, faire triompher la vitalité explosive de cette Cenerentola. Par ailleurs, le spectacle sera accessible aux malvoyants avec une séance en audiodescription le dimanche 19 décembre, et aux malentendants grâce aux gilets vibrants Subpac disponibles gratuitement sur réservation auprès de la billetterie.

Autour du spectacle, plusieurs rendez-vous seront proposés par l’Opéra : 

  • Dim. 19 décembre, 16h  : conférence de Damien Colas.
  • Du 21 au 23 décembre, 18h : Flash’Opéra.
  • Dim. 19 décembre : garderie artistique.

 

Plus d’informations : opera-orchestre-montpellier.fr