« Faisons de la vie un opéra d’allumettes pour allumer l’espoir », tels sont les mots choisis par le poète Ar Guens pour ouvrir la saison 2022-2023 de l’Opéra Orchestre national de Montpellier. Invité par la directrice de l’OONM, Valérie Chevalier, à écrire un poème introductif à la saison, le poète invite les spectateurs à se réapproprier l’opéra, la musique, l’art, face « à la haine mondiale ». Un texte préambule à une nouvelle saison entre opéras, concerts symphoniques et surprises musicales en tous genres ! 

« Nous présentons une saison entre blockbuster et redécouverte », a indiqué Valérie Chevalier lors de la présentation de saison à la presse, le mercredi 22 juin. Et, en effet, la saison promet de beaux rendez-vous où les grandes œuvres classiques du répertoire et les jeunes talents de demain se croisent. Côté opéras, sept spectacles seront présentés au cours de la saison. Parmi eux, on notera une version colorée et familiale de La flûte enchantée de Mozart ( 13 au 19 janvier), ou encore la création Climat, un spectacle qui résonne comme un cri de la jeunesse face au défi environnemental (les 8 et 11 mars). Aida (30 sept. et 4 oct.), Iphigénie en Tauride (19 et 23 avril), Scènes du Faust de Goethe (12 et 14 mai), Grisélidis (2 juin et 4 juillet) et Orfeo (7, 9 et 10 juin) complètent le programme opératique.

Côté symphonique, 11 concerts rythmeront la dernière saison du chef d’orchestre Michael Schønwandt, dont le remplaçant devrait être connu d’ici le début de l’année 2023. Pour son ultime saison au côté de l’OONM, le chef dirigera de Vent d’est (8 octobre), Figures héroïques (18 novembre), le Concert du Nouvel An (31 décembre, 1ᵉʳ janvier), Daphnis et Chloé (17 mars) et Éclats (9 juin).

Et puis, l’Opéra Orchestre sait aussi ouvrir ses portes à des genres musicaux moins souvent habitués au décor de l’opéra Comédie. Après une première fois à succès, le festival I Love Techno devrait revenir occuper la scène et les ciné-concerts (Titanic les 24 et 25 mars) seront également au rendez-vous. La programmation accueillera même la musique punk lors d’un concert surprenant pour la soirée d’Halloween avec What The Fest ?!

Entre musique et théâtre, on ne manquera pas la venue de Laetitia Casta sur les traces de Clara Haskil (5 octobre). Enfin, l’OONM s’ouvre aux arts avec un programme de danse composé en lien avec Montpellier Danse et des concerts de musiques du monde dont deux dates dans le cadre du festival Arabesques.

Toute la saison : opera-orchestre-montpellier.fr