Le 8ᵉ Festival Accordéon Pluriel ne botte pas en touche, mais continue de booster la patoche tous azimuts avec trois jours de liesse couvrant un large spectre. Un long week-end de création musicale, dans lequel s’invitent lecture et un plan photo. À vivre du 16 au 18 septembre.

C’est l’école Léo Malet qui attaque les festivités, le 16 septembre, avec, pour commencer, une création musicale par l’école elle-même, suivie des tirages rares, à la ville ou en forêt de la photographe Myrtille Visscher. Winer Team et Dan Gharibian Trio occuperont musicalement et avec talent la soirée.

Retour en lecture le lendemain avec une boîte à lire bien fournie et bien sûr deux sets d’accordéon avec Naragonia et Joulik. Dimanche, l’accordéon ne faiblira pas avec un marché aux puces musicales. Plus tard un ciné concert porté par Pascal Contet et plus tard encore, La corde raide pendue au creux de l’oreille. Pas de quoi engendrer la mélancolie, non ?

Plus d’informations : accordeonpluriel.fr