Du 23 septembre au 22 janvier, les Archives nationales présentent à Pierresvives à Montpellier une exposition sur l’histoire de la police scientifique : comment grâce à la science, Alphonse Bertillon a révolutionné la manière de conduire les enquêtes policières ?

À travers sept thèmes, la nouvelle exposition de Pierresvives explore la façon dont la science, et plus précisément les travaux d’Alphonse Bertillon, ont permis aux enquêtes policières d’évoluer. Alphonse Bertillon (1853-1914) tient une place essentielle dans l’histoire des savoirs sur le crime. Etablir avec certitude « qui est qui », photographier et cartographier les scènes de crime, collecter et analyser les traces des malfaiteurs… Sherlock Holmes ainsi que les nombreux enquêteurs des séries policières lui doivent beaucoup. Rien ne semble échapper à ce fin limier qui, entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle innove dans tous les domaines et influence les pratiques policières à travers le monde entier.

« Mensure » les corps des victimes, utiliser la photographie comme preuve, étudier les comportements du visage, étudier les traces et indices d’une scène de crime, identifier précisément les criminels ou encore création d’une police transfrontalière, telles sont les différentes avancées de l’enquête policière que vous pourrez découvrir au cours de cette exposition.

Plus d’informations : pierresvives.herault.fr