Du 17 au 20 novembre prochain, la 6ᵉ édition d’Art Montpellier prendra place dans le Hall B2 du Parc des expositions, à Pérols près de Montpellier. Après une 5ᵉ édition marquée par un changement de lieu, la Foire méditerranéenne des arts contemporains entend maintenir son statut de grand événement artistique de la rentrée. Au programme cette année, une thématique Art(s) et Nature(s), quatre expositions prestigieuses, des galeristes toujours plus nombreux ainsi que des conférences et des projections. 

Pour cette 6ᵉ édition, Didier Vesse, directeur artistique d’Art Montpellier, a souhaité mettre en avant une thématique dans l’air du temps : « Art(s) et nature(s) ». Un thème qui peut tout aussi bien trouver son écho dans les sujets des œuvres exposées, les techniques utilisées ou encore dans les problématiques causées par le réchauffement climatique.

Quatre expositions de prestige

Pour illustrer cette thématique, quatre expositions de prestige sont annoncées. La première, en partenariat avec Medi’Art, présentera les œuvres numériques et florales de Miguel Chevalier. La seconde réunira sous l’égide de la galerie Provost Hacker, les œuvres de Gaël Davrinche, Bruno Gadenne, Nicolas Dhervillers et Vincent Fournier.

À découvrir également lors de la foire, le stand de la Fondation Linda & Guy Pieters qui exposera Christo, Niki de Saint Phalle et Jan Fabre. Enfin, on ne manquera pas l’exposition de Marie Morel, présentée par le magazine Miroir de l’Art.

Plus de 70 galeries du sud de la France et de Méditerranée

Comme à chaque édition, la Foire sera l’occasion d’aller à la rencontre des nombreux galeristes, plus de soixante-dix, cette année. On y retrouvera de nombreux professionnels de l’art contemporain du bassin montpelliérain, et plus largement du sud de la France, ainsi que des galeries lilloises. Mais, Art Montpellier attire au-delà des frontières puisque trois galeries espagnoles, une galerie marocaine et une galerie italienne seront aussi présentes.

Projections et conférences 

Conférences et projections rythment le quotidien de la foire.

Programme des conférences : 

Jeu. 17 novembre

  • à 16h : L’art et la nature, Christian Noorbergen.
  • à 18h : Nature et paysage vidéographique, Richard Skryzak.

Sam. 19 novembre

  • à 14h30 : « Les NFT sont-ils l’opportunité d’inventer des expériences artistiques d’un nouveau genre ? », Federico Benincasa.
  • à 16h : « Faune urbaine, la peinture animalière à l’heure du street art », Cyrielle Gouyette.
  • à 18h : « Ecrire le corps », Emanuelle Henin.

Programmes des projections : 

Jeudi, vendredi et samedi, de 10h à 12h30, en continu dans l’espace conférences et projections. Avec Mifac, Marché international du film sur les artistes contemporains.

  • Perlinpinpin, l’enfance perdue, d’Eric Deschamps.
  • Yvon Taillandier, de Patrice Velut.
  • Vincent Bébert. Un portrait, de Jeanne Traon Loiseleux.
  • Roger Rousseau. Êtres Pierres, d’Olivier Loubieres.
  • Marc Perez. L’atelier, de Hugo Naccache.
  • Marc Limousin. La Vénus de la danse, de Marc Limousin.
  • Marie Morel. Bonjour Marie !, de François Nemeta.
  • Joëlle Rousselet. Résonances, de Fanny Begoin.
  • Mathias. Tempus Fugit, de Vincent Cadoret.
  • Pascal Journier Tremelo. Nature ab intestat, de Patrice Paillard.

Plus d’informations : art-montpellier.com