Jusqu’au 31 décembre, le musée d’Art brut présente le travail de l’artiste Kurt-Joseph Haas. L’Autrichien y développe son art mêlant monstres, symboles primitifs et couleurs flamboyantes. 

Ce n’est que tardivement que Kurt-Joseph Haas, né à Zurich en 1935, se met à dessiner. En 1986, la Collection de l’Art Brut de Lausanne s’intéresse également à lui et il est admis dans la Neuve Invention. Après plusieurs voyages à l’étranger, il revient finalement à Zurich.

Très impressionné par l’œuvre de Wölfli qu’il considère comme le plus grand artiste de ce siècle (il aime aussi beaucoup Scottie Wilson), Haas développe un univers luxuriant de motifs décoratifs et symboles primitifs très colorés où toutes sortes de monstres composites, profils stylisés, oiseaux, étoiles, cactus, palmiers viennent en général recouvrir le tracé d’un grand visage totémique figuré de face et servant de pivot central à la composition.

Plus d’informations : musee-artbrut-montpellier.com