Du 23 juin au 16 juillet prochain, le Festival Montpellier Danse célébrera sa 41ème édition. Mélange de spectalces reportés de 2020 et de nouvelles créations, la programmation met un coup de projecteur sur les talents français avec des spectacles créés par six directeurs et directrices de Centre chorégraphiques nationaux. 

« Danse ! » s’exclame l’affiche du 41ème Festival Montpellier Danse. Car, plus que jamais, cette nouvelle édition est une invitation à danser et à savourer les spectacles qu’elle propose. Si les artistes internationaux sont moins nombreux qu’à l’accoutumée, le public pourra rencontrer le travail d’artistes venus de Grèce, d’Israël, du Canada, de plusieurs pays d’Afrique et, bien entendu, de France. La programmation est complétée par Cinémagora, une semaine de projections autour de trois thématiques : la vitalité cinématographique en Afrique, le cinéma et la liberté, le cinéma et la danse. 

Programme : 

À L’Agora

  • Du 23 au 25 juin, Necropolis, Arkadi Zaides, studio Bagouet.
  • Les 23 et 24 juin, Corps extrêmes, Rachid Ouramdane, au théâtre.
  • Du 23 juin au 26 juillet, Vidéos, Karam Natour, salle Béjart. 
  • Les 25 et 26 juin, Serpentine, Daina Ashbee, studio Cunningham. 
  • Sam. 26 juin, Montpellier Danse, à corps perdu, Florence Platarets, projection, au théâtre. 
  • Les 28 et 29 juin, Unrelated, Daina Ashbee, studio Cunningham. 
  • Les 30 juin et 1er juillet, Counting stars with you (musiques femmes), Maud Le Place, au théâtre. 
  • Du 30 juin au 2 juillet, Ineffable, Jann Gallois, studio Bagouet. 
  • Les 1er et 2 juillet, Pour, Daina Ashbee, studio Cunningham. 
  • Du 5 au 8 juillet, En son lieu, Christian Rizzo, Studio Bagouet. 
  • Du 5 au 8 juillet, Deleuze / Hendrix, Angelin Preljocaj, au théâtre. 

Hors les murs

  • Du 24 au 26 juin, Frérocité, Fabrice Ramalingom, Théâtre la Vignette. 
  • Les 28 et 29 juin, Mille et une danses (pour 2021), Thomas Lebrun, Opéra Comédie. 
  • Du 30 juin au 2 juillet, Nuit, Sylvain Huc, Théâtre la Vignette. 
  • Du 1er au 4 juillet, Chapter 3 : The Brutal Journey of the Heart, Sharon Eyal & Ghai Behar, Opéra Comédie. 
  • Les 2 et 3 juillet, Transverse Orientation, Dimitris Papaioannou, Opéra Berlioz Le Corum. 
  • Les 3 et 4 juillet, Laborious Song, Daina Ashbee, Hangar Théâtre. 
  • Les 7 et 8 juillet, When the ice melts, will we drink the water ?, Daina Ashbee, Hangar Théâtre. 
  • Du 8 au 10 juillet, D’un rêve, Salia Sanou, Opéra Berlioz Le Corum. 

 

Plus d’informations : montpellierdanse.com