Créée en 2019, à Toulouse, Individu est une marque française de prêt à porter avec la volonté d’être écologique. Portée par ses deux créateurs, Vivien et Arthur tous deux originaires de la Ville Rose, Individu souhaite réunir des personnes autour de la marque et refléter leur vision du monde. 

« Minimaliste, contemporain, classique » : c’est ainsi que les deux créateurs d’Individu décrivent leur marque et leurs vêtements. Basée sur un engagement éthique, la marque propose des pièces aux matières écologiques soigneusement sélectionnées par Vivien et Arthur. Ils expliquent : « Nous créons une mode écologique car nous produisons le plus possible à partir de matières existantes, chinées, ou biologiques, certifiées GOTS par exemple. Nous produisons uniquement en Europe, principalement en France et au Portugal, proche de notre pays. Nous utilisons des packagings recyclés. »

Autre particularité de la nouvelle marque toulousaine, proposer des lignes de vêtements qui peuvent aller autant aux femmes qu’aux hommes. Pour les deux créateurs, il s’agit de correspondre à l’image de notre société actuelle : « Nous ne proposons pas uniquement des vêtements unisexes, nous proposons un vestiaire homme qui tend vers l’unisexe, car nous pensons que les frontières du sexe dans la mode sont de plus en plus effacées, notre marque avance avec son temps et sa génération. » 

Une collection capsule disponible en pré-commande

Cette ligne directrice contemporaine se dessine dans la collection capsule lancée par Individu en ce mois d’avril. Sur le site internet de la marque il est possible de pré-commander deux polos inspirés du style italien des années 70. Un système de pré-commande qui permet à la marque de produire selon la demande et donc d’éviter un surplus.

Par l’importance donnée tant à l’écologie qu’au souhait de s’inscrire dans une vision contemporaine de la mode, Individu est une marque engagée. Pour autant, pour Arthur et Vivien, le monde du prêt-à-porter, et de la mode en général, a encore beaucoup de chemin à faire avant qu’un réel changement ait lieu : « L’engagement est nécessaire si la marque souhaite s’engager dans la préservation de l’environnement, mais ce mouvement reste marginal, le marché évolue selon les exigences du consommateur, à retardement des tendances, au lieu d’évoluer selon les exigences de la nature, ce qui demande une plus grande anticipation et une prise de risque élevée. Peu de consommateurs – au niveau mondial, sont réellement prêts à acheter moins ou à payer plus cher des vêtements. La décroissance de production de nouveaux vêtements est pour l’instant une utopie – les chiffres le montrent. » 

Retrouvez l’univers d’Individu : individuworld.com