Pour sa prochaine exposition, le musée Médard de Lunel, Centre d’interprétation du livre et du patrimoine écrit, s’intéresse aux caractères. Allongé, rond, empatté : le caractère typographique peut prendre de multiples formes que l’on retrouve dans notre quotidien et ce sont ces différents aspects que propose de découvrir l’exposition présentée par le musée à partir du 26 octobre, et jusqu’au 25 mars. 

L’histoire du livre et du texte imprimé est intimement liée à la création comme à l’évolution esthétique des caractères. De la typographie en caractères mobiles en plomb, développée en Europe par Gutenberg au milieu du XVᵉ siècle, aux procédés numériques contemporains, les lettres et leur forme font appel à la sensibilité du lecteur : lisibilité, force d’impact, beauté… Les collections du musée Médard permettent à ce propos d’explorer quelques jalons de cette histoire : l’inspiration de la calligraphie, le rôle des imprimeurs, les grands créateurs de caractères… La présentation d’ouvrages sera enrichie par les outils de fabrication (poinçons, matrices) et d’impression, grâce au partenariat avec l’Imprimerie nationale et aux Éditions Encre et lumière.

Pour montrer que la typographie est pleinement intégrée à notre société et à sa communication, l’exposition ouvre le regard sur les multiples vies d’un caractère, du livre ancien à l’ordinateur, ainsi que sur l’expérimentation contemporaine de design de polices. De plus, on découvre comment la lettre, en principe véhicule de transmission et de pédagogie (alphabets, abécédaires), devient même une ressource artistique pour les plasticiens Edith Schmid et Jean-Noël László.

Plus d’informations : museemedard.fr