Le 22 novembre dernier, la façade de la salle Georges Brassens a été la toile d’expression de C215. Le célèbre artiste urbain a été convié par la ville de Lunel pour rendre un hommage à Georges Brassens et orner la salle éponyme d’une représentation du grand chanteur sétois.

C215 est considéré aujourd’hui comme l’un des pochoiristes les plus reconnus de la scène street art mondiale. Une mystérieuse signature qui s’est fait un nom et une place dans le street-art depuis 10 ans. Christian Guémy, de son vrai nom, est connu et reconnu pour ses œuvres engagées.

En 2013, il avait créé le portrait de Christiane Taubira lorsqu’elle avait été victime de propos racistes. En 2018, c’est Simone Veil lors de son entrée au Panthéon qu’il choisit d’immortaliser. Plus récemment, en avril dernier, sur un territoire en guerre, C215 a choisi de peindre, sous les bombes, des visages d’enfants aux abords de bâtisses en ruine en Ukraine. L’Orléanais, qui est désormais installé entre Ivry et Vitry-sur-Seine, a su imposer un style très identifiable et a marqué les murs du monde entier d’images de paix et d’innocence.

Ce n’est pas la première fois que l’artiste rend hommage au chanteur sétois. En effet, il fait partie des trente artistes invités par l’Espace Georges Brassens, à Sète, à imaginer une sérigraphie à l’occasion des 30 ans du lieu. Une exposition qui reste visible jusqu’en mars.