Pour sa grande exposition estivale, le musée de Lodève s’est associé au réseau TRAME[S] qui rassemble 5 musées du Massif central. Tisser la nature est une exposition en forme d’herbier géant composée de plus de 60 tapisseries du XVème au XXIème siècle. 

Tisser la nature est une exposition commune proposée par cinq musées du Massif central qui composent le réseau TRAME[S]. Pour cet événement, les cinq établissements ont rassemblé un herbier géant composé de tapisseries du XVème au XXIème siècle. En vous promenant parmi ces œuvres monumentales ( jusqu’à 7 mètres de long), vous voyagerez visuellement du mille-fleurs à l’abstraction. Une exposition commune répartie sur 5 lieux en 2021 et 2022.

D’une tapisserie aux mille fleurs à l’abstraction

L’exposition Tisser la nature instaure un dialogue entre les œuvres par des correspondances stylistiques et techniques. Ainsi voyage-t-on visuellement du mille-fleurs à l’abstraction la plus radicale sans que la chronologie s’impose dans le parcours proposé : les accrochages privilégient les rapports de thèmes, de tons et de compositions ou bien s’appuient sur des ruptures volontaires quant aux regards portés sur la nature. Le choix des œuvres favorise aussi un lien avec les collections permanentes de chacun des sites.

Au cours de la promenade, des sentiers étranges s’ouvrent, à partir d’un détail ou au détour d’un procédé technique choisi pour interpréter une fleur, une feuille, un arbre. L’abstraction n’est pas nécessairement là où on penserait la trouver. Elle se fait jour parfois dans les tapisseries les plus anciennes. Le parcours invite à la flânerie dans une nature toujours réinventée à travers les siècles.

Le musée Dom Robert à Sorèze, dans le Tarn, accueillera également cette exposition jusqu’au 3 octobre 2021.

Plus d’informations : museedelodeve.fr