Éric Bourret investit le sol et les murs du musée de Lodève du 30 avril au 28 août avec plus de 150 photographies sur 520 m². Le photographe exprime, avec sa série Terres, la connexion intime dont il est témoin entre les concepts d’image et de marche.

Promeneur aguerri, Éric Bourret rend compte dans son travail des bénéfices physiques et sensoriels exhortés par la marche, et des tenants et aboutissants liés entre eux et la photographie. Pour l’artiste, l’effort fourni lors du trajet parcouru fait partie intégrante de la perception du décor environnant. En jouant dans son travail avec les structures et textures du paysage qu’il côtoie, il fait découvrir une autre réalité, instable et étonnante.

Les photographies exposées dans Terres sont corrélées aux collections géologiques et archéologiques du musée de Lodève. On retrouve en elles les notions de passage du temps sur le paysage et de l’influence de l’homme aussi agressive qu’éphémère. Pour accompagner l’exposition, Laurie Bellanca et Benjamin Chaval, ont réalisé une création sonore et visuelle à partir de textes choisis en collaboration avec Éric Bourret. 

Plus d’informations : museedelodeve.fr