« Artiste-marcheur » dans la lignée des Land-Artists Anglais et des photographes-arpenteurs de paysages, Eric Bourret est à l’honneur de l’exposition printemps-été du musée de Lodève. Du 30 avril au 28 août, les photographies de l’artiste établiront un curieux et fascinant dialogue avec la collection permanente du musée. 

Les photographies d’Éric Bourret font un écho troublant aux collections géologiques et archéologiques du musée de Lodève : elles rappellent à la fois les strates successives laissées par le temps et l’éphémère temporalité de l’homme.

Dans l’exposition Terres, les créations, réalisées dans le cadre d’une résidence en Lodévois et Larzac en 2018 et 2019, dialoguent avec des photographies plus anciennes (Cradle of Humankind, Afrique du Sud, 2015 ; Primary Forest, îles Canaries et Madère, 2016).

L’artiste investit le sol et les murs du musée avec plus de 150 photographies sur 520 m². Pour accompagner l’exposition, Laurie Bellanca et Benjamin Chaval, connus pour leurs « Lectures électriques », ont réalisé une création sonore et visuelle à partir de textes choisis en collaboration avec Éric Bourret.

Plus d’informations : museedelodeve.fr