Galin Stoev, directeur du Théâtre de la Cité reprend Léonce et Léna de Büchner pièce qu’il avait créée en Allemagne avec la troupe du Théâtre national de Meiningen, une première en France.

Un prince et une princesse en fuite pour échapper à des mariages arrangés, se croisent par hasard et tombent follement amoureux, sans savoir qui ils sont. Le hasard fait bien les choses, car les deux amoureux sont Léonce et Léna, destinés l’un à l’autre par leurs parents !

Une intrigue proche de La double inconstance, créée par Galin Stoev à Toulouse cet automne. « Georg Büchner mêle avec légèreté des éléments de la comédie romantique et de la satire sociale … Ainsi se constitue sur scène à la fois la pensée de l’auteur et le puzzle d’un groupe qui ne cesse de tourner autour de lui-même, sans avenir possible » indique la dramaturge Cristal Mittelsteiner.

Une œuvre capitale du dramaturge allemand avec La mort de Danton et Woyzeck.

Du 12 au 19 mars – 1, rue Pierre Baudis à Toulouse.

Plus d’informations : tél. 05 34 45 05 05. theatre-cité.com