On connaît désormais les lauréats de la 6ème édition du Festival du film insolite de Rennes-le-Château qui s’est tenu du 4 au 8 septembre. Pour l’occasion, le jury était présidé par l’acteur et réalisateur Sam Karman. 

Ce dernier était accompagné dans ses décisions par 9 autres personnalités : Isabelle Benkemoun (distributrice, et scénariste), Eric Cherrière (réalisateur), Dominique Cordier (entrepreneur et mécène), Olivier Daudé (journaliste), Marie-Christine Harant (journaliste L’Art-vues), Maxence Layet (rédacteur en chef de Orbs), Serge Regourd (journaliste et écrivain), Eric Sinatora (directeur du Graph et du Festival « fictions documentaires ») et Catherine Wimphen (journaliste et scénariste).

Ensemble, ils ont donc attribué les prix suivants :

  • Le Prix de l’insolite-Atlantis Télévision (courts-métrages) au réalisateur et scénariste Jan Vejnar pour son film Figurantavec pour acteur principal Denis Lavant. Le film produit par oriGine films en coproduction avec Silk Films – Kamila Dohnalováa conte l’histoire d’un homme qui suit un groupe de travailleurs temporaires dans une zone industrielle. Rapidement privé de ses vêtements et de son identité, armé et habillé d’un uniforme militaire, sa détermination à ne pas rester à la traîne est alors éprouvée par une série d’évènements inquiétants.
  • Le Prix de l’Insolite-Transpalux (documentaires) aux réalisateurs Olivia Sinet et Sébastien Lilli pour leur film L’eau, miroir de la conscience, produit par INREES TV. Ce documentaire nous fait partager les découvertes de chercheurs sur ce précieux liquide qui constitue près de 70% de notre corps et recouvre une grande partie de notre planète. Une recherche qui se poursuit dans l’inconscient à la recherche d’une dimension plus subtile, informationnelle et spirituelle de l’eau.
  • Une « mention spéciale » au réalisateur et scénariste russe Victor Kossakovsky pour la qualité cinématographique de son film Aquarela tourné à 96 images par seconde. Un voyage époustouflant à travers le monde de la beauté en transformation et de la force de l’eau.

Par ailleurs, les prix du public sont revenus au documentaire d’Olivia Sinet et Sébastien Lilli L’eau, miroir de la conscience et au court-métrage réalisé par l’Atelier Kevin Major Seul il me resteLe Prix Etudiant a, lui, été attribué au court-métrage Dar-k-Win Project des réalisateurs Loris Lamunière & Charles Mercier. Un docu-fiction animalier qui nous place dans un futur lointain imaginaire où la vie sous-marine a été entièrement remplacée par une nouvelle génération d’espèces mutantes, constituée de plastique.

Plus d’informations : festivalfilminsoliterenneslechateau.fr