Jusqu’au 4 juillet, le site Lattara – musée Henri Prades de Lattes accueille une nouvelle exposition. Gaulois ? Gaulois ! Comment l’archéologie perçoit les identités celtiques ? propose une immersion dans la fin de l’âge du Fer (IIIe-Ier s. av. J-C.) et permet d’appréhender l’affirmation de l’identité gauloise. 

À travers plus de 350 objets, la nouvelle exposition du musée Henri Prades propose une immersion originale dans la fin de l’âge du Fer (IIIe-Ier s. av. J.-C.). Cette période de transition, qui voit l’affirmation des peuples gaulois, est également marquée par des variations dans l’intensité des contacts avec le monde méditerranéen, lui-même bousculé par l’expansion romaine.

Du territoire des Volques Arécomiques (Languedoc) et des Salyens (Provence) à celui des Éduens, Lingons et Arvernes (Bourgogne, Franche-Comté, Auvergne), la présence d’objets similaires interroge. Interactions culturelles, échanges économiques, contacts politiques ou stratégie identitaire ? Autant de réalités que l’archéologie permet de mettre en lumière. Une exposition conçue conjointement par le site archéologique Lattara – musée Henri Prades et Bibracte, en partenariat avec le LabEx ARCHIMEDE.

Plus d’informations : museearcheo.montpellier3m.fr