Décembre : Parler fort.

Parler fort, c’est aussi parler juste…

En décembre au CDN de Montpellier la parole est à l’honneur.
Nathalie Garraud et Olivier Soccomano ont décidé de mettre l’accent sur la voix. Celle qu’on entend parce qu’on l’écoute.

A travers le langage phonétique de Valère Novarina, l’adresse poétique d’Anne Kawala, ou la mise en abîme du récit de Dieudonné Niangouna, ils mettent à notre disposition toutes les armes pour appréhender de manière tonique et romantique l’art du langage. Romantique, car le langage par définition, par nature, touche la sensibilité et l’imagination, invite à l’émotion et à la rêverie.

Pour débuter ce cycle, c’est Dieudonné Niangouna qui reprend Le Kung Fu, pièce qu’il avait créée en 2014 aux laboratoires d’Aubervilliers. Le texte raconte l’ambition de son  père, passionné de Kung Fu, bien décidé à envoyer son fils en Chine apprendre l’art martial pour qu’il devienne  une star de cinéma. Mais le père meurt laissant à Dieudonné un millier de films en cassette VHS. Il les regarde, boulimique, puis les raconte à ceux qui n’y ont pas accès. Ces films berceront l’enfant qui n’ira jamais en Chine, n’apprendra pas le Kung Fu, mais deviendra comédien… Son histoire est une histoire. Il nous raconte ce qu’il racontait.
Ces films, qui ont marqué sa vie, il les malaxe, s’en ressert, les entend encore et veut les faire entendre. Alors pour ce spectacle, avec des montpelliérains amateurs jeunes et vieux, il re-tourne des scènes cultes du cinéma. Il met des films dans des films, du spectacle dans du spectacle !
Tout en politesse au service de la mémoire, bienveillante, de l’histoire d’un chemin de vie…Le format fonctionne, à merveille.

Et puis « L’homme hors de lui », de Valère Novarina. Valère Novarina qui catapulte les mots, qui « écrit par les oreilles » et jongle avec les sons. Une leçon d’énergie visant à contenir la colère, dont nous sommes victimes comme d’une diarrhée de l’esprit…

Un  mois de décembre qui s’annonce riche, et sonore à Grammont… NC

PROGRAMME :

– Le Kung-fu : Du 4 au 7 décembre à 20 h
L’Homme hors de lui Du 11 au 14 décembre à 20 h
Qui Vive ! Samedi 8 décembre de 17h à 1h précédé du séminaire d’Olivier Neveux à 14h30
Poésie ! Anne Kawala Jeudi 20 décembre à 20h
La Fabrique et à l’entour :
Jeudi 6 décembre :
À l’issue de la représentation du Kung-fu : rencontre avec l’équipe artistique
Vendredi 7 décembre : 
Lecture de Valère Novarina à, et en partenariat avec, la médiathèque centrale Émile Zola
Mardi 11 et mercredi 12 décembre :
 Atelier de jeu dirigé par Dieudonné Niangouna (destiné aux professionnels)
Jeudi 13 décembre : 
A l’issue de la représentation de L’Homme hors de lui : rencontre avec l’équipe artistique
Vendredi 14 décembre : A 18h30
Atelier de la critique, analyse de la pièce Le Kung-fu, ouvert à tous, entrée libre sur réservation

Exposition
En décembre et janvier Denis Castellas

Radio
Mercredi 19 décembre à 16 h à écouter sur L’Eko des Garrigues 88.5
«Les 13 vents»
Programme radiophonique mensuel conçu par la Troupe Associée du CDN

Retrouvez tout le programme : www.13vents.fr/