3 juin : en cette fin d’après-midi pluvieuse, la troisième journée du festival joue sur les performances de deux artistes formidables.  L’homme cirque***, tout d’abord, un spectacle enthousiasmant découvert à SortieOuest il y a quelques temps.  On confirme, David Dimitri s’est encore bonifié avec le temps. En effet, il est seul sur scène à jouer de toutes les facettes de cet art dont il connait toutes les ficelles qu’il utilise judicieusement et malicieusement. Sur le tapis roulant avec des pirouettes, ou au cheval d’arçon. Sur son fil, qu’il parcourt en courant et en jouant de la trompette ou de l’accordéon. Dans son canon, dont il jaillit tel un boulet au milieu des fumerolles avant de s’évader vers les cieux, pour un final de funambule à couper le souffle. Allez-y, jusqu’au 9 juin, avec les enfants dès 5 ans, ils vont adorer, les adultes aussi qui en redemandent.  On sort du Domaine pour se retrouver dans le studio Monnet. Autre décor, autre performance, celle d’un jeune comédien, Maxime Taffanel dans Cent mètres papillon***. Une très jolie découverte. C’est l’histoire d’un nageur promis à un bel avenir qui décide de changer de voie pour devenir comédien. Ancien de l’Ensad à Montpellier du temps d’Ariel Garcia Valdès et après un bref passage à La Comédie Française pour parachever sa formation, Maxime se jette dans le grand bain en écrivant et jouant la vie de Larie (anagramme d’Ariel) qui lui ressemble comme un jumeau. Un thème original, dans lequel se retrouveront aisément les sportifs de haut niveau. La scène sied à Maxime Taffanel, digne fils de danseurs connus, il habite le plateau comme un poisson dans l’eau, s’y meut avec souplesse, glissant, nageant, dansant. Sur son visage mobile passent toutes les expressions. Celles de l’entraineur obsédé par les chronos. Ah le chrono ! la bête noire des athlètes.  Celles du nageur, la boule au ventre qui l’étreint avant les compétitions, un peu comme le trac du comédien avant d’entrer sur scène. Il domine l’un et l’autre et nous ravit. Tendre, drôle et poétique, comme David Dimitri, d’ailleurs. Une belle soirée.

Prochains spectacles cette semaine : L’homme cirque, jusqu’au 9 juin ; 4×10, jusqu’au 9 juin ; Les 3 mousquetaires, feuilleton, jusqu’au 9, intégrale le 10 juin ; Festen, 7 au 8 juin ; Humain quand même ? jusqu’au 9 juin ; Le triomphe de l’amour, 7 au 9 juin ; Les Palmiers sauvages, 7 au 9 juin.

Printemps des Comédiens, 178 rue de la Carrierrasse, Domaine d’O, entrée nord, Montpellier. Tél.04 67 63 66 67.  www.printempsdescomediens.com

Marie-Christine Harant

A suivre