Le journal de MCH au Printemps des Comédiens, place aux Trois Mousquetaires

3-mousquetaires4©Aurelien-Gabriel-Cohen.jpg

6 juin : c’est parti pour le feuilleton les Trois Mousquetaires****, en trois saisons et une intégrale, un spectacle familiale, jubilatoire et déambulatoire qui réconcilie tous les publics, du plus populaire au plus blasé. Comme au XIX e siècle, lorsque les lecteurs ont découvert l’œuvre de Dumas, l’œuvre se découvre en trois épisodes comme les séries télé du XXIe siècle, avec indicatif et de début et musique de fin, en l’occurrence l’air du froid, « Gla, gla, gla » de King Artur de Purcell.   Chaque chapitre est indépendant avec rappel du précédent, le spectateur suit aisément l’intrigue. Le collectif 49701 adapte sa mise en scène aux espaces. Au domaine d’O il est gâté.  Le premier tableau se donne sous la pinède, le public allongé dans des transats. Les acteurs racontent le début en polyphonie. Survient le jeune gascon, d’Artagnan, sac à dos, confronté immédiatement à Rochefort et Milady. Ça commence très fort pour lui et pour nous. Gla, gla, gla, fin de l’épisode, les comédiens invitent les spectateurs à suivre l’épisode suivant dans la somptueuses allée cavalière, avec vue sur le château, la demeure de Tréville ? Assis sur des pliants de pêcheurs trépieds, ils entourent la table au centre de la scène qui voit d’Artagnan rencontrer Portos, Athos et Aramis, ses futurs potes qu’on dirait échappés du film de Leone, le Bon, la Brute et le Truand, dans leur longs manteaux ramasse- poussière et leurs chapeaux de cow-boy. Le spectacle se joue en costumes contemporains, avec des allusions aux vêtements et perruque d’époque Louis XIII. Comme chez les Monty Pythons, les   trouvailles décalées, caricaturales, les anachronismes se bousculent. Gla, gla, gla c’est déjà le 3e volet, dans le magnifique bassin, décor idéal pour suggérer les duels que d’Artagnan doit livrer aux rois mousquetaires successivement. Fin de la première saison sur l’arrivée des gardes du Cardinal, en équipage inattendu. Le souffle épique est là, l’héroïsme, les intrigues, l’amitié et le panache gascon, tout est là dans une enveloppe de saga contemporaine, bondissante, généreuse, pleine d’humour et d’autodérision. Un régal, bien mieux que Stars War ! Un prélude est annoncé le lundi 11 juin à 12 h sur le parvis de la gare de Montpellier-Saint-Roch, niveau haut sortie Pont de Lattes… ça promet !!!

Les Trois mousquetaires, saison 3, 8 et 13 juin ; intégrale, 9 juin et 14 juin ; saison 1, 11 juin ; saison 2, 12 juin.

Prochains spectacles cette semaine : L’homme cirque, jusqu’au 9 juin ; 4×10, jusqu’au 9 juin ; Festen, dernière ce soir ; Humain quand même ? jusqu’au 9 juin ; Le triomphe de l’amour, jusqu’au 9 juin ; Les Palmiers sauvages, jusqu’au 9 juin.

Printemps des Comédiens, 178 rue de la Carrierrasse, Domaine d’O, entrée nord, Montpellier. Tél.04 67 63 66 67.  www.printempsdescomediens.com

Marie-Christine Harant

A suivre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.