Hommage à Pierre-Henry au Musée laïque d’art sacré du Gard

Le musée d’art sacré du Gard offre une rétrospective, la première depuis le décès de l’artiste, sur 60 ans de création entre Paris et les Cévennes de l’artiste Pierre-Henry. C’est au travers d’une quarantaine de tableaux, accordés par Josette Pierre-Henry, que le musée d’art sacré du Gard rend hommage à cet artiste, emblématique de la figuration de la deuxième moitié du XXe siècle.

Pierre-Henry est l’un des principaux représentants de la Jeune Peinture qui propose, au lendemain de la guerre, une alternative figurative face à la tendance dominante de l’abstraction. Attaché à la tradition et au beau métier, nourri des maîtres de la Renaissance, il place l’homme au cœur de ses toiles, qui étaient d’abord marquées par les souvenirs de la guerre. Artiste indépendant au labeur solitaire, Pierre-Henry se situe en dehors de toute classification, de tout mouvement. Il crée un univers silencieux et mystérieux n’appartenant qu’à lui où le temps est comme suspendu.

Jusqu’au 26 novembre, Au musée laïque d’art sacré du Gard à Pont-Saint-Esprit .
Tél. : 04 66 39 17 61. www.musees.gard.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE