En Cœur d’Hérault, trois communautés de communes s’associent pour proposer un rendez-vous inédit sur le territoire : des créations artistiques participatives. Des Traversées sensibles au nombre de trois, pour cette première édition, qui se créeront entre le Lodévois, le Clermontais et la vallée de l’Hérault. Trois compagnies ont ainsi été invitées à imaginer un spectacle aux côtés des habitants. Les représentations sont prévues en février, avril et juin. 

Projet à la fois éducatif et artistique, Traversées sensibles est également la réunion de trois communautés de communes (Communautés de communes du Clermontais, du Lodévois & Larzac et Vallée de l’Hérault) en collaboration avec le Pays Cœur d’Hérault. Un événement qui vient confirmer plusieurs années de coopération dans le domaine culturel.

Traversées sensibles, ce sont trois résidences artistiques de créations croisées et accueillies sur le territoire pour la saison 2022-2023. En tout, 31 artistes participeront à ce projet, aux côtés de quelque 300 participants amateurs. Neuf représentations publiques auront lieu entre février et juin pour découvrir le fruit de leur travail.

Février – Deblozay, compagnie Rara Woulib

Le projet Deblozay (« Désordre » en créole haïtien) est un spectacle déambulatoire alternant moments de circulation et tableaux dans des endroits singuliers du territoire. Il sera joué par une vingtaine de comédiens-musiciens et une centaine de choristes amateurs. Participeront également à ce projet, les écoles de musique de Lodève et de la Vallée de l’Hérault, ainsi que le Sonambule du Gignac.

Les représentations publiques

  • Jeudi 2 février, 19h : Gignac, départ devant Tours et terroir.
  • Vendredi 3 février, 19h : Paulhan.
  • Samedi 4 février, 19h : Lodève, départ place Francis Morrand.
Avril – La grande migration, compagnie Kamchatka

La Grande Migration consiste à écrire une grande traversée du Cœur d’Hérault, en six jours, sur les pas des personnages dont les silhouettes renvoient notamment aux images de la Retirada. Les neuf comédiens de la compagnie Kamchatka, rejoints par environ 50 participants volontaires, formés au préalable au travers d’ateliers et de stages.

Les représentations publiques

  • Jeudi 20 avril : en Lodévois et Larzac.
  • Vendredi 21 avril : en Vallée de l’Hérault.
  • Samedi 22 avril : en Clermontais.
  • 10 impromptus artistiques, événements non annoncés qui se déroulent, par exemple, pendant les marchés ou dans des lieux fréquentés.
Juin – Révolutions intimes, Raphaëlle Bouvier et Charlotte Perrin de Boussac  & Détachement international du Muerto Coco

Raphaëlle Bouvier s’intéresse à la révolution sous toutes ses formes. Pour ce projet de territoire intergénérationnel, elle se soucie plus particulièrement de ce qu’elle nomme les révolutions intimes. L’équipe d’acteurs et d’actrices sera composée d’individus de tout bord, de tous âges, de toutes provenances confondues. Le spectacle sera composé de trois actes portés chacun par un groupe de comédiens. Le travail de mise en scène permettra également des moments collectifs.

Les représentations publiques

  • Mercredi 7 juin, 19h : Clermont l’Hérault, rue Auguste Comte.
  • Jeudi 8 juin, 19h : Lodève, jardin de la Mégisserie.
  • Vendredi 9 juin, 19h : Aniane, abbaye.

Plus d’informations : coeur-herault.fr